Pour optimiser ses stocks, Mr Bricolage rénove ses commandes à coups d'IA

Pour optimiser ses stocks, Mr Bricolage rénove ses commandes à coups d'IA Dans la centaine de magasins où elle a testé cette solution basée sur des algorithmes de machine learning, l'enseigne a vu ses ventes annuelles augmenter de 4% en moyenne.

Pour éviter que ses clients soient déçus parce que le tournevis ou la poignée de porte dont ils avaient besoin n'est pas disponible en rayon, Mr Bricolage implémente actuellement un logiciel de machine learning destiné à optimiser le système de commandes de ses magasins. "Ce logiciel répond à deux enjeux : il nous permet ne pas sur-stocker certains produits qui finiront à la poubelle faute d'avoir trouvé preneur et aussi d'éviter les ruptures de stock qui risquent de nous faire perdre de la clientèle", explique Christophe Dubus, directeur de l'accompagnement du changement chez Mr Bricolage.

Le groupe totalise 723 points de vente en France, dont 413 sont siglés Mr Bricolage. Ces derniers seront tous équipés d'ici la fin 2018, le temps de centraliser l'ensemble de leurs systèmes informatiques (qui étaient jusqu'à présents autonomes car les établissements sont tenus à 80% par des indépendants) et de former pendant une semaine les directeurs de chaque magasin ainsi que leurs équipes au fonctionnement de ce nouvel outil.

"Pour le rayon visserie/clouterie, réaliser les commandes demandait 2 heures, désormais, cela ne prend que 20 minutes"

Concrètement, ce logiciel nommé ProOrder fournit toutes les semaines au gérant des différents points de ventes de Mr Bricolage des bulletins de commandes automatisés pour chaque catégorie de produits (quincaillerie, électricité, luminaires…). Les stocks des 35 000 à 50 000 références disponibles en magasin sont rechargés de manière optimale afin que les vendeurs disposent du bon article au bon moment pour le client. Ces bulletins sont adaptés à la période de l'année, mais également au lieu où est implanté l'enseigne. Par exemple, ProOrder propose plus de matériel de piscine dans le sud de la France qu'en Picardie. Si la commande lui semble pertinente au vu de sa connaissance du terrain, le chef de rayon la valide, sinon il lui apporte des modifications. Elles sont ensuite analysées par le logiciel qui apprend de ses erreurs.

Pour proposer des bulletins de commandes pertinents, ProOrder a assimilé les spécificités de chaque produit afin d'en prévoir au mieux les ventes. Certains s'écoulent plus en été, d'autre en hiver, d'autres encore uniquement quand il pleut… Le logiciel a également intégré les liens qui existent entre différents articles : certains modèles de vis et d'écrous se vendent toujours par cinq lorsque la poignée de porte X ou que le pied de lit Y trouve preneur. Météo locale, promotions, campagnes de communication des marques sur les réseaux sociaux… L'intelligence artificielle ingurgite également de nombreuses données externes qui ont des conséquences sur les ventes, pour moduler finement les commandes. ProOrder enregistre enfin les spécificités des fournisseurs qui livrent plus ou moins vite en fonction des lieux où sont situées leurs usines, pour que les gérants ne soient pas en rupture de stock d'un produit commandé trop tard.

80% des fiches de commandes de ProOrder sont validées sans rectification dans la centaine de magasins où la solution a été testée

Au total, 80% des fiches de commandes de ProOrder sont validées sans rectification dans la centaine de magasins où la solution a été testée. Elles permettent aux équipes de Mr Bricolage de gagner du temps. "Pour le rayon visserie/clouterie, qui compte entre 1 500 et 2 000 références produits, cette opération demandait 2 heures. Désormais, elle ne prend que 20 minutes", se félicite Christophe Dubus.

Et qui dit moins de temps à gérer les stocks dit plus de moments passés en rayon auprès des clients. Ces contacts sont d'autant plus important que l'enseigne a fait de la proximité un argument commercial, en placardant le slogan "Faites-le vous-même, mais pas tout seul" sur son site Internet. Mr Bricolage doit par ailleurs faire face à la concurrence de plus en plus pressante de Leroy Merlin et Castorama, deux filiales du groupe tricolore Adeo. "Pour faire face, nous devons garder notre tissu dense de grandes surfaces même dans de petites villes et donc réaliser un travail de fidélisation auprès de notre clientèle", développe le directeur innovation.

La stratégie s'est avérée payante dans la centaine de magasins où ProOrder a été testé. En moyenne, le chiffre d'affaires annuel y a crû de 4%. Autre point important pour les indépendants qui souhaiteront un jour revendre leur boutique : la qualité des stocks des différents établissements est en progression et leur niveau est en baisse de 10%. L'investissement global, avec la refonte de l'ensemble du système informatique, aura coûté moins de 10 millions d'euros à Mr Bricolage qui ne souhaite pas communiquer sur le montant investi dans le seul projet IA.

Mr Bricolage / Machine Learning

Annonces Google