iOS 11 : ce que l'on attend

Des sources crédibles évoquent déjà les nouveautés que devrait apporter iOS 11, qui devrait être présenté le 5 juin. Réseaux sociaux et réalité augmentée seraient au menu.

Certes, l'attention se porte aujourd'hui encore beaucoup sur iOS 10. Mais, en gardant en tête les habitudes d'Apple, et les fonctionnalités attendues qui ont pu manquer à l'appel de la dernière version du système, il est déjà possible de se projeter pour essayer d'imaginer ce que pourrait apporter la prochaine mouture d'iOS. Surtout que des sources crédibles ont déjà commencé à évoquer les projets d'Apple concernant l'avenir de son OS en 2017...

iOS 11 : téléchargement, date de sortie et feuille de route

Chaque année, depuis 2007, Apple présente une nouvelle version d'iOS en juin, lors de la keynote d'ouverture de son événement WWDC. 2017 ne devrait pas faire exception. Si Apple suit ses habitudes, iOS 11 devrait donc être présenté en le 5 juin 2017, date d'ouverture de la WWDC 2017.. Ceux qui ont des comptes de développeur Apple pourront explorer dès cette date une version bêta qui sera plusieurs fois mise à jour avant le lancement de la version finale, à l'automne suivant.

Les nouveautés attendues d'iOS 11

La possibilité de réaliser des appels FaceTime à plusieurs pourrait être ajoutée à iOS 11. C'est ce qu'affirme un site israélien, rappelant qu'une partie du système mobile de Cupertino est développé en Israël... De telles discussions à plusieurs pourraient être lancées depuis iMessage, et accueillir jusqu'à 5 personnes. Apple comblerait ainsi son retard sur Microsoft et Google, qui proposent déjà cette possibilité avec leur outil Skype et Hangouts...

Réalité virtuelle. Dernièrement, un champ a particulièrement intéressé les ténors de l'industrie informatique : celui de la réalité virtuelle ou augmentée. Microsoft, Google, Facebook... tous ont annoncé des projets dans ce domaine émergent lors de leurs dernières conférences. Il serait presqu'étonnant de ne pas voir Apple dégainer à son tour. D'ailleurs, Business Insider en est sûr, Apple y travaille actuellement : Cupertino voudrait ajouter une technologie de réalité augmentée au logiciel associé à l'appareil photo des iPhone. Ce dernier pourrait ainsi reconnaître des objets dans le champs de vision, selon Kris Kolo, de Flyby Media, une jeune pousse spécialisée dans ce domaine rachetée par Apple. Autre objectif : reconnaître les visages, pour mieux les modifier virtuellement, là encore grâce à l'acquisition de l'entreprise FaceShift, et à la technologie de reconnaissance faciale qu'Apple a intégrée dernièrement à iOS. 

Un système de reconnaissance faciale pourrait bien être annoncé lors de la WWDC 2017. C'est ce que laissent penser d'insistantes rumeurs, provenant notamment d'un analyste chez JPMorgan (Rod Hall). La récente acquisition de la jeune pousse israélienne Realface, spécialisée dans ce domaine, va aussi dans ce sens. Cette reconnaissance faciale serait une nouveauté incluse à l'iPhone 8, car elle implique évidemment des modifications matérielles, mais elle requiert aussi des changement logiciels, dans iOS : c'est pourquoi la nouveauté pourrait être annoncée dès la WWDC - événement pendant lequel Apple ne fait plus d'annonce concernant les iPhone depuis 2010, mais cela pourrait changer en 2017 donc. Un tel système de reconnaissance faciale permettrait à Apple de se débarrasser du bouton Home et du Touch ID, ce que Cupertino chercherait à faire, toujours selon les rumeurs......

Faire de l'app Santé un outil de diagnostic : telle est l'ambition qu'a affichée Tim Cook. Pour l'instant, cette app se limite à rassembler des données, mais ne les analyse pas. Mais cela pourrait changer avec iOS 11, à en croire des échanges qui ont eu lieu entre Apple et la FDA... Un bémol, toutefois : une employée clé de l'app Santé est partie de chez Apple fin 2016. Le projet pourrait donc avoir du plomb dans l'aile.

Des drones à la rescousse de Plans : c'est ce qu'annonce un article signé par Mark Gurman, qui a plusieurs fois pu révéler les futurs projets de Cupertino. Apple a déjà obtenu le feu vert de la Federal Aviation Administration pour utiliser des drones, et a même recruté "au moins" un spécialiste, qui aidait déjà Amazon à se servir de ces engins. L'idée est d'actualiser plus rapidement Plans, en faisant remonter des informations fraiches concernant les travaux en cours, les déviations ou les panneaux de signalisation. Reste à savoir quels lieux pourraient bénéficier d'un tel dispositif.

Ce n'est toutefois pas la seule piste d'amélioration pour Plans : Cupertino voudrait aussi travailler sur la cartographie d'intérieur, pour des endroits de forte affluence comme les aéroports ou les musées. Deux entreprises spécialisées sur ce secteur ont déjà été rachetées par Apple : Indoor.io, en 2015, et WiFiSlam en 2013.

iOS 11 devrait offrir plus de possibilités à l'Apple Pencil. © Apple

Des nouveautés concernant l'iPad Pro. L'iPad Pro est le dernier terminal d'Apple à bénéficier d'iOS. Il est donc prévisible qu'Apple améliore son système mobile pour cette tablette optimisée pour la productivité. Et c'est exactement ce qui devrait se passer. Selon un autre article écrit par Mark Gurman, l'entreprise de Tim Cook prévoit une mise à jour d'iOS concernant spécifiquement l'iPad Pro. Apple songerait notamment à permettre aux utilisateurs de son Pencil de réaliser des annotations sur de nombreuses applications. Mail, Safari, et iMessage sont cités. Ces mises à jour logicielles pourraient être apportées à iOS 10 dès le premier semestre 2017, mais Apple pourrait aussi en garder quelques-unes pour iOS 11. La tablette XL, absente lors de la WWDC 2016, pourrait ainsi être mieux mise en avant lors de la WWDC 2017.

Rendre iOS et Siri encore plus intelligents. Siri est devenu "pro actif" avec iOS 9. L'assistant s'est aussi ouvert à l'interaction avec des apps tierces avec iOS 10, agrandissant considérablement son potentiel. Apple devrait aussi logiquement continuer à travailler sur l'intelligence de Siri et présenter des fonctionnalités d'iOS 11 qui iront dans ce sens. L'entreprise dirigée par Tim Cook continuer d'ailleurs de réaliser des acquisitions dans le secteur du machine learning. Après avoir racheté l'entreprise spécialisée Perceptio fin 2015, Cupertino a mis la main sur Turi en août dernier, puis, encore plus récemment, sur Tuplejump, un autre acteur dans ce domaine.

Apple ne cache pas son intention de faire des iPhone ou des iPad de véritables télécommande pilotant les maisons connectées. © Apple

Suite de l'offensive sur l'IoT. Il est aussi fort possible que de nouvelles synergies entre iPhone, iPad et la montre connectée d'Apple soient présentées lors de la WWDC 2017 et fassent partie des nouveautés d'iOS 11. Plus globalement, il ne serait pas surprenant qu'Apple poursuive son offensive dans les objets connectés, dans les voitures par exemple, mais pas seulement, et cela devrait continuer d'impacter iOS.

Les terminaux qui n'auront pas droit à iOS 11

Avec iOS 10, Apple a été assez sévère, puisque des iPads populaires n'ont pas eu droit à la mise à jour. L'iPad 2, l'iPad 3 mais aussi le premier iPad mini brillaient par leur absence dans les listes des iDevices compatibles –lire iOS 10 : seuls 60% des iPads éligibles ?.

Peut-être qu'avec iOS 11, la part du parc d'iPad abandonnée sera plus faible. Peut-être aussi qu'Apple décidera que son nouveau système ne pourra pas être mis à jour sur ses modèles les plus anciens.

On peut ainsi imaginer que si Apple a déjà exclu de sa liste de terminaux compatibles l'iPad 3 (sorti en mars 2012) et l'iPad mini (sorti en novembre 2012), peut-être que l'iPad 4 (sorti aussi en novembre 2012) ne pourra pas recevoir iOS 11.

Des iDevices de la génération suivante, celle commercialisée à l'automne 2013, pourrait aussi être sur la sellette (à moins que ce soit pour iOS 12 ?). Cette génération de 2013 regroupe notamment l'iPad 5, l'iPad mini 2. Quant à l'iPad Air 2, il est remplacé par un modèle 9,7 pouces sobrement appelé "iPad", et qui bénéficiera sans aucun doute du nouveau système

Apple / IOS

Annonces Google