New Relic : la solution SaaS de monitoring applicatif qui cartonne

Classé parmi les leaders de l'APM par le Gartner, New Relic s'est positionné d'emblée dans le cloud. À présent, il fait évoluer son offre pour l'adapter aux dernières évolutions du marché : l'analytique et l'intelligence artificielle.

Fondé en 2008 à San Francisco par Lewis Cirne, New Relic s'est positionné d'emblée, sur le marché de l'APM (Application Performance Monitoring), avec une offre SaaS. L'entreprise propose des outils pour les développeurs leur permettant de surveiller applications et serveurs, le tout en mode cloud. Après plusieurs levées de fonds, dont l'une de 80 millions de dollars, puis une autre de 100 millions de dollars auprès de plusieurs fonds en 2013 et 2014, New Relic s'est introduit en bourse fin 2014. À présent, l'entreprise est valorisée 1,64 milliard de dollars.

Parmi les principaux fournisseurs d'outils d'APM, on retrouve CA Technologies, IBM, HP, AppDynamics, Compuware ou encore Microsoft. Dans un monde connecté, où les applications sont au cœur des préoccupations des entreprises et l'un des facteurs les plus importants de leur succès, les acteurs de ce marché se retrouvent en position favorable. "Les applications d'une organisation racontent la façon dont elle interagit avec ses clients", explique Lewis Cirne, CEO et fondateur de New Relic. "L'entreprise a donc besoin des données issues de ses logiciels de production pour comprendre ces interactions et prendre des décisions."

Une croissance soutenue par un marché dynamique

Dans un contexte de complexité croissante des applications, New Relic se présente comme une entreprise qui facilite et rend l'APM accessible au plus grand nombre d'entreprises. L'orientation SaaS de son offre et la volonté de faciliter la configuration et l'utilisation de ses outils lui ont octroyé un avantage concurrentiel. New Relic a ainsi pu conquérir à la fois des entreprises de petite et moyenne taille, et des très grands comptes. D'après un rapport du Gartner publié fin 2015, le fournisseur enregistre "une base installée de plus de 14 000 entreprises". Et cette base serait encore en très forte progression.

New Relic se présente comme une tour de contrôle de la performance des applications. © Capture

Fort de son succès, New Relic connaît une croissance importante portée par un marché en développement rapide. Dans un rapport publié en novembre dernier, le cabinet Deloitte place New Relic 111ème au sein de son classement des 500 entreprises à la croissance la plus rapide dans le monde, en termes de chiffre d'affaires. Dans son dernier baromètre, Okta positionne quant à lui New Relic en troisième position des offres SaaS à plus forte croissance en termes d'adoption, derrière Slack et Tableau Software.

New Relic se hisse dans le  trio des leaders du Magic Quadrant du Gartner sur l'APM

New Relic a communiqué sur une progression de ses revenus de 847% entre ses années fiscales 2012 et 2015. Une montée en puissance que l'éditeur explique par l'adoption de sa plateforme d'APM (Digital Intelligence Plateforme) par des entreprises de toutes tailles, y compris des organisations classées dans le "Fortune 10".

Et le futur s'annoncerait sous les meilleurs auspices pour New Relic. Selon une étude du cabinet MarketsandMarkets, le marché de l'APM devrait passer de 2,72 milliards de dollars en 2014 à 4,98 milliards de dollars en 2019, soit un taux de croissance annuel moyen de 12,86%. Dans ce contexte, l'éditeur aurait toutes les cartes en main. Du point de vue technologique, il apparaît dans le trio des leaders du Magic Quadrant du Gartner, aux côtés de Dynatrace et d'AppDynamics.

New Relic s'étend aux principaux domaines de l'APM

Ayant choisi le mode SaaS, New Relic bénéficie d'une conjoncture porteuse, bien dans l'air du temps. L'éditeur, désormais bien implanté sur le marché de l'APM, a fait quelque peu évoluer son positionnement en se plaçant sur le domaine de l'analytique et de l'intelligence artificielle.  Désormais, ses offres ne se limitent plus à l'analyse de performance des serveurs et applications, mais s'étendent aussi à l'analyse des comportements des utilisateurs, entre autres. Par ailleurs, l'entreprise a récemment dévoilé son projet Seymour, une technologie d'intelligence artificielle qui devrait permettre aux clients d'intégrer le machine learning et la prédictibilité dans leurs outils de mesure.

New Relic est conçu pour analyser la performance d'exécution des composants applicatifs (son offre peut analyser les codes Java, PHP, Python, Go Node.Js, .Net ou Ruby). © Capture

Le catalogue applicatif de New Relic comporte plusieurs briques destinées à répondre à différents besoins : New Relic APM est la suite généraliste de l'éditeur ; New Relic Mobile se concentre sur la surveillance des applications mobiles (iOS et Android) ; New Relic browser est dédié au monitoring de la performance des sites web ; New Relic Infrastructure à la découverte et l'analyse des infrastructures serveur ; New Relic Synthetics permet de simuler un processus du point de vue de l'utilisateur afin de déceler des problèmes éventuels ; et, enfin, New Relic for AWS est centré sur la mesure de la performance de systèmes hébergés sur le cloud d'Amazon (du haut en bas de la stack).

New Relic recouvre ainsi les principaux domaines de l'APM tels que les définit le Gartner (voir le tableau ci-dessous). Son offre va en effet bien au-delà du monitoring et de l'analyse des performances des applications et serveurs. Elle aide aussi à analyser de grandes quantités de données en temps réel, afin d'obtenir des informations détaillées sur les usages des clients. L'objectif étant à la fois de prédire les incidents et de bénéficier d'une analyse qui permettra une amélioration de la qualité de service. 

Différents domaines couverts par l'APM selon le Gartner, et briques correspondantes dans l'offre de New Relic
Fonction d'APM Commentaire Brique de l'offre New Relic correspondante
EUEM ou End user experience monitoring Capture des données sur la latence, la disponibilité, la fiabilité de l'exécution et la qualité de service côté utilisateur.  New Relic Mobile, New Relic browser, New Relic Synthetics
Détection et visualisation de la topologie des applications  Découverte et analyse des composants matériel, logiciel, et de l'infrastructure réseau impliquée dans l'exécution de l'application. New Relic APM, New Relic Mobile, New Relic browser, New Relic Infrastructure
Profilage des transactions Traçage des événements par groupes d'utilisateurs, ce qui comprend les transactions et leur manière d'interagir avec les composants. New Relic APM, New Relic Mobile, New Relic browser
Plongée dans les composants de l'application. Surveillance des ressources consommées et des événements se produisant au sein des composants. Cela recouvre, aussi, les composants côté serveur. New Relic APM, New Relic Mobile, New Relic browser, New Relic Infrastructure
ITOA ou IT Operations analytics Fédération et analyse des données de production informatique. L'ITOA combine les techniques suivantes : traitement d'événements complexes, modèles statistiques, indexation de texte non structuré, bases multidimensionnelles...  New Relic Infrastructure

SaaS