Partager cet article

RSS
BOURSE

RUBRIQUES

Tous nos articles

 
LE NET 
Sommaire Le Net
Un Français sur sept télécharge gratuitement
Selon l'enquête réalisée par TNS-Sofres, 14 % des Français auraient utilisé des réseaux de peer-to-peer sur l'année écoulée, soit près d'un tiers des internautes. Un échec pour les plates-formes payantes.   (21/02/2006)

  En savoir plus
Dossier Musique, un chant de bataille
  Le site
TNS-Sofres
Les députés consulteront-ils l'étude TNS-Sofres qui vient de paraître ? Ils y trouveront peut-être matière à réflexion, puisque les chiffres qui y sont révélés sur le téléchargement sont éloquents : 17 % des Français auraient téléchargé de la musique au cours des 12 derniers mois, 14 % l'auraient fait gratuitement, 5 % seulement des Français seraient passés par des plates-formes payantes, tandis que 2 % cumulent téléchargements payant et gratuit.

L'étude, menée pour le groupe Casino et L'Hémicycle, portait sur un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de l'ensemble de la population. Elle fait donc apparaître que, malgré les progrès récents sur l'usage des plates-formes payantes, celles-ci ont encore énormément de progrès à faire pour rattraper le retard qu'elles ont pris sur les réseaux de peer-to-peer illégaux.

Principal enseignement de l'étude TNS-Sofres : ce sont les jeunes qui téléchargent le plus, gratuitement ou non d'ailleurs. La proportion de téléchargeurs passe ainsi à 39 % chez les 18-24 ans et 30 % chez les 25-34 ans. A l'autre extrémité, seuls 5 % des 50-64 ans et 1 % des plus de 65 ans affirment avoir téléchargé de la musique ou des films au cours de l'année écoulée. Le téléchargement gratuit suit la même logique : les plus jeunes sont davantage adeptes du peer-to-peer (34 % des 18-24 ans ont téléchargé gratuitement au cours des 12 derniers mois), puis la proportion décroît avec l'âge.

La gratuité pourrait aussi ne pas être le seul élément expliquant la popularité des réseaux de peer-to-peer. En effet, ce sont les foyers aisés qui s'adonnent le plus au téléchargement gratuit, alors qu'ils pourraient donc être prêts à payer les contenus qu'ils téléchargent. D'autres paramètres pourraient alors entrer en jeu, comme l'étendue du choix disponible sur ces réseaux ou la simplicité d'utilisation.

  En savoir plus
Dossier Musique, un chant de bataille
  Le site
TNS-Sofres
En règle générale (sur le téléchargement gratuit et payant), ce sont les catégories cadres (32 %) et intermédiaires (26 %) qui téléchargent davantage, un chiffre qu'il convient de pondérer avec le taux d'équipement de ces populations. Enfin, les plates-formes payantes apparaissent relativement discriminantes socialement, puisque ce sont les cadres (13 %) et les foyers les plus aisés en général (7 %) qui les fréquentent le plus.
 
 
Nicolas RAULINE, JDN Sommaire Le Net
 
Accueil | Haut de page
 
 

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International

A VOIR EGALEMENT