Exclu : Amazon acquiert 25% de Colis Privé (pour mettre la pression sur La Poste)

Selon nos informations, le géant américain de l'e-commerce vient d'entrer au capital de l'opérateur privé de livraison de colis. Son premier investissement dans une entreprise française.

Amazon consacre chaque trimestre un milliard de dollars à financer ses frais de port. Pas étonnant dès lors que se multiplient des rumeurs lui prêtant l'intention de développer son propre service de livraison : aux Etats-Unis, pour diminuer sa dépendance à Fedex et UPS, l'e-commerçant serait en train de tester son propre réseau de livraison du "dernier kilomètre" à New York, Los Angeles et San Francisco.

Mais en France, Amazon a opté pour une autre stratégie. Selon nos informations, il a en effet signé l'acquisition de 25% du capital de son partenaire Colis Privé. Pour réduire sa dépendance à la Poste, d'une part. Mais aussi, très certainement, pour inciter l'opérateur historique à baisser ses tarifs, sous peine de réduire encore les volumes de colis qu'il lui confie. Car selon nos calculs, Amazon expédie dans l'Hexagone près de 50 millions de colis chaque année. Ce qui en fait sans conteste le premier client de la Poste, même si l'e-commerçant recourt également aux services d'UPS. Autant dire qu'il lui donne énormément d'argent.

Colis Privé, créé en 1993 par Yves Rocher

Qui est Colis Privé ? Même si son apparition sous ce nom ne date que de 2012, son histoire remonte en réalité bien plus loin. En 1993, à la suite d'une grève très suivie de La Poste, Yves Rocher décide de créer son propre réseau de distribution de colis. Cette filiale, Distrihome, est cédée à Adrexo en 2006, qui par un MBO quitte sa maison-mère Spir Communications en mars 2012. Il est alors repris à parts égales par Frédéric Pons (ancien président d'Adrexo), Denis Philippon (fondateur de Voyage Privé), Eric Paumier (actuel président de Colis Privé) et se rebaptise Colis Privé.

En 2012, le transporteur a réalisé 50 millions d'euros de chiffre d'affaires pour 17,7 millions de perte. Il employait à cette époque 300 personnes et revendiquait avoir distribué 25 millions de colis. Selon nos estimations, il tournait autour de 30 millions en 2013. Il affirmait en fin d'année dernière pouvoir expédier 100 000 colis par jour. Détail très pratique : l'un de ses deux hubs est situé à Saran (Loiret). A deux pas de l'un des principaux entrepôts français d'Amazon.

Quelles sont les répercussions de ce partenariat très renforcé sur Colis Privé, sur la Poste ainsi que sur tous les e-commerçants de l'Hexagone ? Amazon cherche-t-il à s'autodistribuer en France ? Lire notre analyse "Amazon investit dans Colis Privé : Quels bouleversements pour le marché français ?"

Amazon / Logistique