Décathlon est le marchand qui profite le plus du boom de l'e-commerce en Amérique latine

E-commerce Amérique du Sud A l'inverse de la Chine, l'e-commerce latino-américain se montre très accueillant pour les distributeurs étrangers. La plus forte croissance revient d'ailleurs à un Français : Décathlon.

Théâtre d'un e-commerce en plein développement, l'Amérique latine attire un nombre croissant d'e-marchands et d'investisseurs américains et européens, tandis que les distributeurs locaux augmentent leurs investissements en matière de vente en ligne. A tel point que les 500 plus gros e-commerçants de la région, qui enregistrent environ la moitié des ventes en ligne d'Amérique latine, ont vu leur chiffre d'affaires s'accroître de 23% en 2013 à 18 milliards de dollars, selon le "2014 Latin America 500 Guide" publié par Internet Retailer. Un rythme de croissance supérieur à ceux qu'affichent l'Europe et l'Amérique du Nord (17% l'un comme l'autre) et que seule la Chine devance.

1 300
Pays représentés en 2013 parmi les 500 plus gros e-commerçants d'Amérique latine en chiffre d'affaires © Internet Retailer

Sauf qu'à l'inverse de l'Empire du Milieu, que les e-marchands étrangers ont beaucoup de mal à pénétrer, l'Amérique latine fait figure de terrain d'expansion pour de nombreux acteurs venus du monde entier. Parmi les 500 premiers sites marchands de la zone, 75 sont basés ailleurs. Ce sont également ceux qui enregistrent les plus fortes croissances.

Le marché a longtemps été dominé par de grandes chaînes de distribution brésiliennes. D'ailleurs, le Brésil est toujours majoritaire dans le Top 500 (298 acteurs) comme dans le Top 10 (6 acteurs). Mais les progressions les plus fortes sont maintenant à mettre au crédit d'outsiders. Au sein des dix sites leaders, les plus en croissance sont Amazon (+142% à 475 millions de dollars, soit une progression quatre fois plus importante qu'en Chine et sept fois plus qu'en Amérique du Nord) et Walmart (+67%). Et dans le Top 500, l'e-commerçant qui affiche la plus forte hausse de ses ventes en ligne est le Français Oxylane. En 2013, la maison-mère de Décathlon a accru son chiffre d'affaires Web de 457%.

2
Classement des dix e-commerçants ayant enregistré la plus forte croissance de leurs ventes en ligne en Amérique latine en 2013 © Internet Retailer

Encore loin d'être mature, le marché présente pour les e-commerçants des défis conséquents en matière d'infrastructure de livraison, de paiement ou de connectivité haut-débit. Mais les pure players comme les groupes de distribution les plus établis sont manifestement prêts à consentir d'énormes investissements pour surmonter ces obstacles, car ils savent que les deux ou trois années à venir leur offrent une opportunité unique d'étendre leur part de marché en ligne, analyse Internet Retailer. De même qu'en Chine, ils misent en effet sur l'élargissement de la classe moyenne autant que sur l'appétit des populations jeunes, consommateurs férus de technologie qui font preuve d'un haut niveau d'engagement auprès des marques, en particulier au travers de leurs smartphones.

3
Classement des dix premiers e-commerçants d'Amérique latine, en fonction de leur chiffre d'affaires 2013 © Internet Retailer

Amazon / Chine