Ingrid Fillon (Comexposium) "La clé du succès d'E-Commerce 1to1 : tout le monde joue le jeu"

Qu'est-ce qui fait du rendez-vous d'affaires monégasque le préféré du secteur ? Son orientation totalement business et l'état d'esprit de ses participants, répond sa directrice.

JDN.  E-Commerce One-to-One soufflera ses cinq bougies du 18 au 20 mars 2015 à Monaco, en partenariat avec le JDN. Combien de participants attendez-vous pour cet anniversaire ?

fillon 275
Ingrid Fillon, directrice d'E-Commerce One-to-One Monaco © S. de P. Comexposium

Ingrid Fillon. Nous serons plus nombreux encore que les années précédentes, même si nous faisons toujours attention à maîtriser la croissance de l'événement pour garantir sa qualité. Il y aura cette année 1000 participants dont deux tiers de marchands et de marques et un tiers de prestataires partenaires. L'engouement s'est d'ailleurs renforcé cette année : nous avons reçu 450 candidatures de sociétés prestataires pour n'en retenir que 100, avec l'aide de notre comité éditorial. Elles animeront donc 100 ateliers et nous prévoyons environ 3000 rendez-vous individuels entre partenaires et invités. Notre plateforme a déjà enregistré 2800 demandes de rendez-vous côté partenaires et nous l'ouvrons aujourd'hui aux invités, qui en moyenne se rendent à six rendez-vous chacun.

Et il ne s'agit que des entretiens confirmés sur la plateforme, mais il s'en ajoute beaucoup d'autres. Par exemple, il est courant qu'après avoir assisté à l'atelier d'un partenaire, les invités se rendent sur son stand pour prendre un rendez-vous. Ou encore, après avoir défriché le sujet, en prennent un second avec leur directeur général. Sans compter bien sûr toutes les occasions de networking.


E-Commerce One-to-One a donc déjà commencé...

Oui, c'est un événement que tous préparent à l'avance. Les marchands doivent indiquer précisément les projets sur lesquels ils travaillent. Les prestataires consultent ces projets et leur adressent des propositions de rendez-vous ciblées, ce qui apporte beaucoup de valeur aux invités. Comme nous sommes très sélectifs dans le choix de nos partenaires, ils ont aussi l'assurance de ne pas se retrouver au milieu d'une pléiade de concurrents. En outre, ils ont en face d'eux des interlocuteurs de très bon niveau, que nous sélectionnons aussi. Ce fonctionnement incite tous les acteurs à faire venir leurs décisionnaires et leur direction. Bref, tout le monde joue le jeu. Ce sont donc les participants eux-mêmes qui ont créé la réussite de l'événement.

Pourtant dans ce lieu magique, ils pourraient être tentés de s'éloigner du Grimaldi Forum... Mais ils profitent d'E-Commerce One-to-One pour faire le point sur leurs projets, challenger leurs prestataires, trouver des solutions à leurs besoins... Et comme ils se trouvent généralement, grâce au cadre magnifique, dans un état d'esprit détendu, la qualité des échanges est excellente pour le business. Tout le monde y trouve son compte.


"Des intervenants qu'on n'a pas l'habitude d'entendre ailleurs"

Quels thèmes votre comité éditorial a-t-il choisi d'aborder cette année ?

L'objectif d'E-Commerce One-to-One est à la fois de servir de source d'inspiration et d'apporter des idées et des solutions très concrètes pour aider les décideurs à faire avancer leurs projets. Pour cela, nous avons mis en place un programme de conférences exceptionnelles et sollicité des intervenants qu'on n'a pas l'habitude d'entendre ailleurs. Ainsi, la première plénière verra marques, retailers et anciens pure players confronter leurs retours d'expériences en matière de digitalisation de l'expérience en magasin, alors que la dernière plénière se fera inspirationnelle en présentant l'approche adoptée par Rocket Internet en Afrique.

Nous avons aussi constitué une plénière en forme de clin d'œil aux cinq ans de l'événement, avec cinq entrepreneurs de talent que l'on a rarement l'occasion d'entendre. De façon très vivante, en dix minutes chacun, ils nous permettront de balayer tous les grands défis de l'e-commerce : le paiement avec Jean-Baptiste Descroix-Vernier, la data avec Romain Niccoli, le marketing avec Stephan Dietrich, la logistique avec Denis Payre et l'entreprenariat au sens large avec Fabrice Grinda. La plénière innovation constituera encore un autre temps fort. Car à côté des prestataires partenaires, E-Commerce One-to-One est également le lieu où l'on découvre les services de start-up qui démarrent, de pépites très réactives. Qui elles aussi sont ravies de l'exercice, qui leur offre la possibilité de signer de gros clients.


Comment évolue le visitorat ?

Il évolue à l'image du secteur. Le dernier Top 15 de Médiamétrie pour la Fevad montrait bien la forte montée en puissance des retailers, nous observons la même chose. Ce sont les click&mortar qui ont les projets et les budgets. Ils ont complètement pris en main le sujet clé pour eux de la digitalisation, comme en attestent les très bons résultats que vient de publier la Fnac. Les pure players se font moins nombreux et ouvrent des magasins. Une évolution que nous avons veillé à prendre en compte en déterminant les sujets des conférences et en choisissant les partenaires de l'événement.


Ingrid Fillon est la directrice d'E-Commerce One-to-One. Titulaire d'un Mastère en Management des Entreprises de Services de l'EM Lyon, elle débute en tant que pigiste et secrétaire de rédaction puis rejoint Infonie. Elle y occupe différentes fonctions pendant cinq ans, notamment sur la gestion transverse de projets de fidélisation et de recrutement. Elle intègre le groupe Hachette pour piloter les projets numériques puis devient directrice de la communication de Ebusiness, ensuite racheté par Comexposium. La direction d'E-commerce One to One Monaco lui est confiée dès son lancement en 2010.

Autour du même sujet