Apple suit les possesseurs d'iPhone et d'iPad à la trace

Le fabricant de l'iPhone et l'iPad enregistre régulièrement les positions géographiques des possesseurs de ces deux produits dans un fichier caché.

Apple suivrait-il les mouvement des utilisateurs de ses téléphones et tablettes ? Selon le site "O'Reilly Radar", chaque iPhone et iPad 3G équipé d'iOS 4 disposerait d'une base de données cachée, dans laquelle le système d'exploitation enregistrerait régulièrement (environ une centaine de fois par jour) la position géographique de l'utilisateur. Ce fichier serait conservé malgré les mises à jour, les sauvegardes et restaurations des terminaux ainsi que lorsqu'un possesseur effectue une migration de ses données d'un iPhone (ou iPad 3G) vers un autre.


Baptisé "consolidated.db.", ce fichier contient notamment une liste de latitudes, de longitudes et de dates, permettant de retracer les déplacements du possesseur du téléphone en remontant jusqu'à environ une année. D'autres informations, comme le nom de l'opérateur, le type ou la qualité du signal, y sont également stockées. Ce fichier n'est par ailleurs pas crypté, ce qui peut poser un problème évident pour la confidentialité de ces données. Contacté par O'Reilly Radar, Apple n'a pas encore expliqué à quoi pouvait servir cette base de données.

Telecoms 2.0 / IPhone