Grâce Orange, Free couvrira la France en haut débit mobile

Free a finalement réussi. L'accord d'itinérance avec Orange sur la 2G et la 3G lui assure une couverture mobile nationale haut débit à Free Mobile.

Iliad a annoncé avoir signé un accord d'itinérance sur la 2G et la 3G avec Orange. Cet accord pour l'utilisation du réseau 2G d'un opérateur, permettant à Free d'obtenir une couverture nationale au lancement de son offre mobile en 2012, était prévue dans sa licence. La surprise porte surtout sur l'accord sur le réseau 3G d'Orange, qui lui permettra d'offrir un service haut débit à ses clients. Seul prérequis avant l'activation de cet accord : Free Mobile devra d'abord couvrir 25% de la population française.

 

Ce contrat avec Orange permettra donc à Free de proposer une offre Internet mobile avec une couverture nationale très rapidement. Selon les obligations contenues dans sa licence, le réseau de Free ne couvrira 90 % de la population qu'en 2018. En 2010, les smartphones ont représenté un tiers des ventes de portables en France. Preuve de l'engouement des Français pour l'Internet mobile. Free ne pouvait rester à l'écart. Pour l'Arcep, "cet accord permettra d'impulser une nouvelle dynamique au marché mobile en France [...] Les nouvelles offres devraient en effet être favorables aux consommateurs, tout en préservant la capacité des opérateurs à se développer, à investir et à innover"

 

Cet accord n'a pas été simple à obtenir pour Free. Ses concurrents n'entendant pas lui faciliter la tâche pour s'installer sur le marché du mobile, Orange compris. Finalement, l'opérateur historique s'est laissé convaincre par un chèque de près d'un milliard d'euros sur 5 ans. Le réchauffement des relations entre Free et Orange initié après l'arrivée de Stéphane Richard porte ses premiers fruits.

Orange / Free