Les ventes de mobiles chutent en Europe, Apple distancé par Android

Android possède désormais 69% des parts du marché de l'Europe de l'ouest, tandis qu'iOS n'en détient plus que 20%, contre 25% l'an passé.

Coup dur pour Apple. Les ventes de son iPhone continuent de chuter en Europe. Selon IDC, au premier trimestre 2013, Apple a écoulé 6,2 milions de smartphones, contre 7 millions un an auparavant, soit une diminution des ventes de 11%. Samsung, de son côté, en a vendu 14,3 millions, soit 3,4 millions de plus qu'au premier trimestre 2012 (+31%).

La part de marché d'Apple iOS chute à 20% (contre 25% un an plus tôt), et Android domine incontestablement son concurrent. L'OS de Google atteint 69% des parts de marché, avec 21,9 millions de smartphones vendus, alors qu'il n'en possédait que 55% l'année passée. Windows Phone a amélioré sa position et devient le troisième système d'exploitation d'Europe de l'Ouest. L'OS ne représente toujours, cependant, qu'une infime partie du marché des smartphones : 6%, contre 4% au premier trimestre 2012.

image1
Ventes et parts de marché des vendeurs de Smartphones en Europe de l'Ouest. © IDC

Le premier semestre n'aura pas été très bon pour le marché mobile en Europe de l'Ouest. Le nombre total des ventes (mobiles et smartphones) a diminué de 4,2% en un an, avec 43,6 millions de ventes au premier trimestre 2013. Tandis que de plus en plus d'Européens se convertissent aux smartphones, la vente des mobiles classiques diminue drastiquement, de 31% en un an (12 millions de ventes au Q1 2013). Celle des smartphones, elle, résiste tant bien que mal.

Les ventes n'ont augmenté que de 12% en un an, à 31,6 millions d'unités au Q1 2013, la plus faible croissance enregistrée par l'IDC depuis ses premières statistiques, en 2004. Touchés par la crise, les européens gardent leurs mobiles pour longtemps. De plus, le taux de pénétration du mobile commence à atteindre un seuil maximum dans de nombreux pays européens.

Apple / Samsung