Bitcoin : MtGox se place en faillite, 477 millions de dollars envolés

La plateforme d'échanges s'est placée, vendredi, sous la protection de la loi sur les faillites au Japon.

Après plusieurs jours d'incertitudes quant à la situation et l'avenir de la plateforme MtGox (lire les articles : "Bitcoin : la plateforme MtGox disparaît, 350 millions de dollars envolés ?", du 25/02/14 et "Affaire MtGox : Mark Karpelès assure travailler dur depuis le Japon", du 27/02/14), elle s'est finalement mise en faillite, vendredi. Le tribunal de Tokyo a accepté la demande de protection adressée par MtGox.

"Nous avons perdu des bitcoins à cause des faiblesses du système. Nous sommes désolés pour les problèmes causés à toutes les personnes concernées", s'est justifié le CEO, Marc Karpelès, au tribunal de Tokyo, rapporte l'AFP. Selon l'avocate de MtGox, 750 000 bitcoins des clients auraient bel et bien disparu, comme l'affirmait le document qui avait fuité sur la toile, ainsi que 100 000 bitcoins appartenant à la société, soit une somme de 477 millions de dollars (345 millions d'euros) au taux de bitcoin du jour. Selon elle, il se peut qu'ils aient été volés par des hackers. Mark Karpelès a de son côté évoqué une faiblesse dans les systèmes d'échange. Selon l'AFP, la chaîne de télévision publique NHK a précisé que MtGox s'était aussi fait voler 20 millions d'euros de liquidités qu'elle gérait, sans préciser par quel moyen. Pour couronner le tout, MtGox accuse une dette de 63,6 millions de dollars.

Bitcoins / Hacker