Fracture numérique : Un rapport souligne le retard de la France

Le sénateur Hervé Maurey a remis un rapport à la commission économique du Sénat sur la couverture numérique du territoire

Pour le sénateur centriste Hervé Maurey, le retard que prend la France "risque de s'avérer rapidement irréversible". Il accuse en ce sens l'Etat de peiner à relever le défit du haut débit dans un rapport de 135 pages qu'il a remis à la commission économique du Sénat. Il note que la fracture numérique risque de s'aggraver avec l'essor du très haut débit et que les espaces ruraux ne sont pas suffisamment couverts. Il introduit en ce sens 33 propositions destinées à renforcer le rôle de l'Etat dans l'aménagement numérique du territoire tout en élargissant le champ de compétence des schémas directeurs territoriaux d'aménagement numérique. Le sénateur propose par exemple aux collectivités la possibilité "d'intervenir là où cela leur semble opportun (...) et de pouvoir prétendre à des subventions publiques pour les seules zones de déploiement non rentables".


Hervé Maurey reprend en ce sens son idée datant de 2010 de vouloir taxer les abonnements téléphoniques et Internet ainsi que les équipements technologiques afin de financer les équipements en fibre optique nécessaires, à travers le Fonds d'aménagement numérique du territoire.

Politique économique / Collectivités locales