Facebook lance une fonctionnalité pour empêcher les suicides

Facebook empêcher suicides 0215 Les utilisateurs de Facebook pourront désormais signaler les contenus suicidaires afin que le réseau social soit rapidement prévenu.

Régulièrement, des faits-divers de suicides d'adolescents membres de Facebook sont rapportés dans les médias. En 2011, une Britannique d'une quarantaine d'années avait par exemple prévenue de son suicide sur Facebook sans qu'aucun de ses amis n'intervienne. En 2014, une adolescente française s'est pendue après avoir été harcelée pendant des mois sur le réseau social.

Signaler un message de détresse

Pour améliorer la prévention des suicides, Facebook vient donc de lancer une nouvelle fonctionnalité, sur ses versions Web et mobile : si un ami Facebook poste un message alarmant, l'utilisateur pourra désormais signaler le message. Facebook lui proposera alors de contacter l'ami en question, ou bien de faire appel à un autre ami en commun pour l'aider, ou encore de contacter un centre de prévention du suicide. Jusqu'à présent, l'utilisateur devait chercher la page dédiée à la prévention du suicide sur Facebook puis uploader l'URL du post ou bien un screenshot.

En parallèle, Facebook prendra connaissance du post et, si la détresse de l'utilisateur est avérée, la personne ayant posté le message sera contactée. Facebook lui proposera alors plusieurs choix : contacter un centre, l'un de ses amis, ou accéder à des informations sur le sujets, parmi lesquelles des témoignages de personnes ayant souffert de pensées suicidaires.

fb suicide
Facebook contactera directement la personne en souffrance. © Facebook

La fonctionnalité de prévention du suicide est actuellement disponible pour 50% des utilisateurs de Facebook aux Etats-Unis, et sera déployée dans le reste des pays couverts par le réseau social dans les mois à venir.

Facebook / CMS