13 faits insolites sur Jack Dorsey, le fondateur de Twitter

Faits insolites Jack Dorsey Connaissez-vous vraiment Jack Dorsey, le fondateur de Twitter ? Retour sur le parcours insolite qui l'a mené là où il est aujourd'hui.

Le journal américain The New Yorker a publié un formidable portrait de Jack Dorsey, fondateur de Twitter. Il constitue un contrepoint important au livre sur Twitter écrit par Nick Bilton, qui fait passer Jack Dorsey pour un traitre. L'article du New Yorker, écrit par D.T. Max, contient quelques détails insolites, listés ci-dessous :

1. Un jour, sa peau est devenue orange.

Lorsqu'il était végétarien, sa peau est devenue orange parce qu'il avait ingéré trop de beta-carotène. Il suit aujourd'hui le régime Paléo, qui proscrit le sucre et les céréales.

2. Il prend le bus tous les jours pour aller au travail.

Un ticket coûte deux dollars, mais il a un abonnement mensuel, alors le prix qu'il paye est plus proche d'un dollar et soixante-quinze centimes. "Si vous vous abonnez, chaque trajet vous coûte un peu moins cher," explique-t-il. 

3. Il ne lit jamais de livres papier.

Lorsque quelqu'un lui offre un livre, il le donne et télécharge l'e-book correspondant à la place, qu'il supprime lorsqu'il a terminé de le lire.

4. Il mange dans les mêmes restaurants chaque semaine.

Il a un planning hebdomadaire pour savoir où il va manger. "Aziza le lundi, Zuni le mardi, 54 Mint le mercredi, Tiburon le jeudi. Le vendredi, je ne vais pas au restaurant."

5. Son statut de milliardaire ne le répugne qu'à moitié.

Selon le magazine Forbes, Jack Dorsey se place sixième au classement des jeunes milliardaires américains. Il y a sept ans à peine, il était endetté. Il semble toutefois gêné par ce retournement de situation : il apprécie sa situation mais déteste le fait d'aimer l'argent. Il précise : "Une de mes ex-petites amies m'a dit une fois que l'argent était rond et qu'il était fait pour rouler. J'ai pris sa remarque très au sérieux." Cependant, il ajoute : "Cet argent me pèse beaucoup. Selon moi, le problème le plus important au monde est l'égalité économique."

6. Il a eu une période dreadlocks, et elles étaient bleues et oranges.

Fin 1999, il a déménagé à San Francisco et a lancé un service de coursier sur Internet (il venait d'abandonner ses études à la New York University, un semestre avant l'obtention de son diplôme). Il a alors adopté le look d'un coursier à vélo et arborait notamment des dreadlocks dont les couleurs allaient de bleu clair à orange peroxydé.

7. Il aspirait à une carrière de masseur.

Il avait pour espoir de lancer un service de massage sur fauteuil spécialement destiné aux développeurs à San Francisco. Il avait imaginé un endroit qui offrirait à ces derniers la possibilité de coder tout en se faisant masser (il promet que c'était un projet très sérieux).  Lorsqu'il est revenu à San Francisco en 2005, il a découvert que "n'importe qui pouvait s'improviser masseur" et a abandonné l'idée. 

8. Il s'est fait faire un piercing au nez.

"Ça m'a vraiment fait mal," se rappelle-t-il. "C'était une grossière erreur."

9. Il a réécrit le programme de billetterie en ligne du ferry d'Alcatraz.

En parcourant les annonces sur Craigslist, il est tombé sur une offre d'emploi : le programme de billetterie pour le ferry touristique d'Alcatraz avait besoin d'être révisé. Le système était gangréné par la fraude et Jack Dorsey a mis au point un programme plus sécurisé.

10. Il a embauché deux anarchistes chez Twitter.

Jack Dorsey se rappelle avoir embauché deux développeurs anarchistes qui refusaient de s'asseoir pendant les réunions assises et refusaient de rester debout pendant les réunions debout.

11. Il empruntait des cartes de crédit pour faire des démonstrations de Square (appareil qui permet d'accepter des paiements en CB sur smartphones et tablettes, ndlr) avant que les "victimes" ne se rendent compte que l'argent serait déduit de leurs comptes :

Il a joué le même tour à Michael Bloomberg, qui a exigé d'être remboursé.

12. Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, lui a régulièrement fait à dîner.

Pendant un temps, Mark Zuckerberg et Jack Dorsey se voyaient régulièrement pour dîner. Lorsqu'ils se retrouvaient, Zuckerberg s'occupait du repas. Pendant le dîner, ils parlaient longuement des dernières tendances technologiques. Jack Dorsey se rappelle que Mark Zuckerberg lui demandait s'il avait en tête des innovations particulières. Les deux hommes avaient pour habitude d'échanger des idées en se basant sur ce que faisaient leurs entreprises respectives.

13. Il envisage parfois de tout envoyer balader et de disparaître du secteur technologique.

"Je suis à un stade de ma vie où je veux que mon existence ait un sens", affirme-t-il." Je pourrais très bien déménager à Marfa (ville du Texas qui abrite de nombreux artistes, ndlr) et devenir un artiste."


Article de Jim Edwards. Traduction par Joséphine Dennery, JDN. 

Voir l'article original : 13 Bizarre Things We Learned About Twitter's Jack Dorsey From His Bing New Profile In The New Yorker

 

Mark Zuckerberg