Full Tilt Poker serait cédé aux Tapie pour 80 millions de dollars

La famille Tapie a signé un accord avec la justice américaine qui devrait permettre la reprise de Full Tilt Poker pour 80 millions de dollars.

Bernard Tapie et son fils Laurent ont signé un accord avec le département américain ouvrant la voie à une prise de contrôle de Full Tilt Poker par la holding de l'homme d'affaires, Groupe Bernard Tapie (GBT), dirigé par Laurent Tapie. Selon le "Wall Street Journal", cet accord prévoit que GBT rachètera les actifs du site de poker pour 80 millions de dollars et pourra redémarrer son activité en dehors des Etats-Unis. La reprise définitive de Full Tilt par GBT n'est pas encore actée : le site de poker doit d'abord renoncer à ses actifs et les laisser au gouvernement américain, que rachètera par la suite GBT.


Cet accord prévoit également le remboursement des joueurs qui s'élève aux alentours de 300 millions de dollars. Le département américain la justice se chargerait d'indemniser les clients américains du site. Un autre accord doit régler la question de l'indemnisation des jours résident hors des Etats-Unis. Le Groupe Bernard Tapie pourrait dédommager les clients hors Etats-Unis, à qui quelque 150 millions de dollars seraient dus. Un accord séparé doit être passé sur ce point. Les dirigeants de Full Tilt sont accusés de s'être emparés de 440 millions de dollars de fonds placés par les joueurs du site.

Etats-Unis / Jeux d'argent