Google développe les liens sponsorisés géolocalisés

Google Boost, le nouveau service géolocalisé de Google pour les annonceurs, a été étendu à une dizaine de villes américaines.

 

Testé depuis un mois à San Francisco, Houston, et Chicago, la nouvelle fonction de géolocalisation des adresses commerciales de la firme de Moutain View, Google Boost, est aujourd'hui disponible dans une dizaine de métropoles américaines dont San Atlanta, Seattle, San Jose et Boston. Google Boost permet aux annonceurs d'intégrer une fiche sponsorisée dans le bloc Adwords qui accompagne les résultats géolocalisés de Google Adresses. Le moteur de recherche se rémunère en fonction du nombre de clics des internautes, comme pour un lien classique.

 

L'annonceur peut paramétrer sa fiche avec l'outil d'administration de Google Adresses, en fixant un budget et en définissant des mots-clés. Boost peut ne contenir que des informations basiques comme le nom de l'entreprise, son adresse et un numéro de téléphone, mais l'annonceur peut aussi choisir de mettre en avant des promotions temporaires ou les opinions de consommateurs. Auparavant, Google avait enrichi les résultats d'Adresses avec la possibilité d'intégrer des photos ou des vidéos.

 

Google continue ainsi d'avancer ses pions dans la bataille qu'il a engagé avec Facebook dans le domaine de la publicité ciblée. Le site de Mark Zuckerberg a pour sa part introduit Facebook Places au mois d'août, afin de géolocaliser les contacts de son réseau, dans la lignée de l'américain Foursquare (lire l'article : Foursquare lève 20 millions de dollars, du 30/06/2010). Google Boost pourrait voir le jour en France dans les mois à venir.

Google / Moteur de recherche