Une américaine agressée pour avoir porté des Google Glass

A San Francisco, les Google Glass ne sont pas au goût de tout le monde... Et une chroniqueuse high-tech, agressée dans un bar, en a fait les frais.

Depuis quelques mois, les habitants de San Francisco critiquent la colonisation de leur ville par les ingénieurs de la Silicon Valley, et la hausse exorbitante du prix des loyers qu'elle a entraînée (Lire l'article : "San Francisco se révolte contre les millionnaires de la Silicon Valley", du 26/02/14). Caillassage des bus Google, manifestations... Les ingénieurs sont pris pour cible par les locaux. Vendredi 22 février, Sarah Slocum, chroniqueuse high-tech, a été agressée pour avoir porté des Google Glass dans un bar de San Francisco, le Molotov's, dans le quartier de Haight-Ashbury.

La jeune femme clame qu'elle était en train de montrer à ses amis comment utiliser les lunettes connectées quand deux clientes, inquiètes à l'idée d'être filmées par le gadget, l'auraient agressée verbalement puis physiquement. Sarah Slocum raconte que d'autres badauds lui ont lancé des projectiles, et qu'un homme lui a arraché les Google Glass avant de s'enfuir avec. Elle a finalement pu les récupérer mais, dans la confusion, s'est faite voler son sac à main et son smartphone.  

Google / Google Glass