Mimesis Republic va ouvrir son univers virtuel Mamba Nation

La société française a levé 6,5 millions d'euros en mai 2010, auprès notamment de Xavier Niel et Marc Simoncini.

Mimesis Republic veut compter parmi les éditeurs de jeux et univers virtuels. La société française a ouvert Mamba Nation, un univers virtuel proposant de jouer en ligne au travers d'avatars. Jusqu'ici en bêta privé, ce jeu accessible pour l'instant uniquement via des identifiants Facebook sera présenté officiellement le 7 avril.

Créée en 2004 par Sébastien Lombardo, la société était spécialisée à l'origine dans le téléchargement de sonneries. Avec l'arrivée en 2007 de Nicolas Gaume, un ancien de Kalisto et d'Ubisoft, Mimesis Republic adopte son positionnement actuel. La société a levé au total 11,2 millions d'euros en trois tours de table. Le dernier, rapporté par "Les Echos" date de mai 2010. L'éditeur avait alors levé 6,5 millions d'euros auprès du fonds belge Verlinvest, d'Artemis de François Pinault et de Kima Ventures (Xavier Niel) et Jaïna Capital (Marc Simoncini). Les deux premiers tours datent de 2007 (3 millions) et 2009 (1,7 million).

Avant ce projet Mamba Nation, Mimesis Republic avait développé des jeux pour divers clients. La société a ainsi créé pour Orange un site d'écoute et de partage musical baptisé Wormee et fusionné depuis à Deezer. Elle a également développé Mission équitation, un jeu multijoueurs pour l'éditeur Minscape.

Web 2.0 / Capital risque