Société Générale ferme son site ClickOptions.com


Dans un souci d'optimisation de son offre de courtage en ligne, la Société Générale a décidé de fermer ClickOptions.com. Ses 2000 clients sont invités à s'inscrire chez Boursorama.

La Société Générale fait le ménage dans ses offres de courtage en ligne. La banque a décidé de mettre un terme aux activités de sa filiale de courtage en ligne ClickOptions.com. Le service sera fermé le 9 avril prochain. ClickOptions, dont l'offre était également présente en Allemagne et en Italie était rattaché à la banque de financement et d'investissement du groupe.

La décision de fermer ClickOptions, vise à "optimiser l'offre de courtage en ligne du groupe", alors que "les demandes pour ce type de produits ont sensiblement baissé" explique une porte-parole, qui précise que cette décision été longuement réfléchie. Selon Investir.fr, la Société Générale avait essayé à plusieurs reprises de vendre cette plate-forme de courtage. Sans succès.

Les quelque 2000 clients actifs de la plate-forme de courtage sont invités à solder leurs positions avant de rejoindre l'autre service de courtage de la société générale, Boursorama. "Pour des questions de contrat, il n'était pas possible de basculer directement les clients ClickOptions vers Boursorama", précise-t-on. Ceux qui accepteront de basculer sur Boursorama se verront offrir une vingtaine d'ordres gratuits sur des warrants et des turbos.

Créé en France en 2001 par une équipe de traders, ClickOptions proposait des services éponymes, produits simples permettant de parier sur la hausse ou la baisse d'une soixantaine de valeurs. Cette offre a cependant souffert de la concurrence des contrats financiers pour différences (CFD) qui permettent également de miser de façon simple et peu onéreuse sur l'évolution d'actions, mais aussi d'indices et de matières premières. Les CFD n'ont par ailleurs pas d'expiration, alors que les 'clickoptions' avaient une durée de vie d'environ six semaines.

BOURSORAMA / Matières premières