Le trafic des applis explose aux dépens de celui des sites Web

Trafic applis sites Web Ce basculement s'explique par le boom du mobile, avec la démocratisation des smartphones et le remplacement progressif d'ordinateurs par des tablettes.

La fréquentation moyenne des sites Web en France recule toujours tandis que les applications mobiles voient leur trafic exploser. Tel est le principal enseignement d'une étude réalisée par AT Internet. En 2013, les visites ont diminué de 3,7% en moyenne pour un site Web alors qu'elles n'ont cessé d'augmenter du côté des applications. Au cours du mois de décembre 2013, le trafic applicatif a ainsi crû de 48,8%. Un parallèle qui vient confirmer les hypothèses concernant la naissance d'un peak Web (lire l'article, Venons-nous de dépasser le peak Web ?, du 22/10/2012). 

Ce sont près de 20% des applications qui ont vu leur trafic plus que doubler en l'espace d'un an, en France alors que près de 2/3 des sites Web ont un trafic en baisse. Un basculement qui s'explique par le boom du mobile, avec la démocratisation des smartphones et le remplacement progressif de certains ordinateurs par des tablettes plus abordables.  

at internet
Trafic appli vs trafic Web fixe © AT Internet

CMS / URL