Twitter va bousculer son écosystème en lançant son propre service de partage de photos

Twitter service photo Yfrog Ecosystème Twitter lancera prochainement son propre service de partage de photo et serait sur le point de racheter Adgrok, un service d'aide à la mise en place de campagne adWords.

Il y a du changement chez Twitter. Selon Techcrunch, le site de microblogging lancera prochainement son propre service de partage de photos. Le réseau social prend ainsi la décision d'intégrer et de gérer ce service en interne, et donc de reprendre un peu plus la main sur son écosystème. 


La firme avait récemment fait comprendre qu'elle souhaitait reprendre le contrôle vis-à-vis des nombreux développeurs tiers, en rachetant il y a quelques jours Twitdeck, un service permettant l'accès à Twitter via différents systèmes d'exploitation (lire : "Twitter aurait racheté Tweetdeck 40 millions de dollars", publié le 24/05/11). Depuis peu, le site a également imposé, aux développeurs utilisant son éco-système plus de transparence vis-à-vis de l'utilisateur et des données récoltées lors de sa connexion à l'application ( lire : "Twitter rend l'accès à ses applications plus transparent", publié le 19/05/11).


Même si personne ne peut dire encore quelle forme prendra ce nouveau service, il est fort probable que Twitter adopte un système identique à celui utilisé par Twitpick ou Yfrog, à savoir un partage de photo via une URL raccourcie. Malgré tout, le site pourrait également laisser le choix à l'utilisateur de choisir le service qu'il souhaite utiliser, comme c'est le cas aujourd'hui, mais en lançant son propre service, Twitter risque fort d'inquiéter les services concurrents. Techcrunch évoque l'idée d'insérer de la publicité sur ce nouveau service, ce  qui pourrait être un bon moyen pour Twitter de monétiser ses services.

Le site de microblogging ne s'arrête pas là et il pourrait prochainement, toujours selon Techcrunch, racheter Adgrok, un service d'aide à la mise en place de campagnes publicitaires adWords. Ce service pourrait être notamment utilisé pour développer son système publicitaire de Tweet sponsorisés. Le site d'information évoque un montant de 10 millions de dollars pour ce rachat. Après avoir dépensé 40 millions pour l'acquisition de TwitDeck, il semble que Twitter soit véritablement entré dans une phase de consolidation, et chercherait enfin à développer un business model efficace. Selon une étude d'Emarketer, les revenus publicitaires de Twitter atteindraient 150 millions de dollars en 2011 contre 45 en 2010. Ils pourraient se monter à 225 millions en 2012.   

Twitter / Systèmes d'exploitation