Les cinq tendances qui guideront les consommateurs en 2016

L'an prochain, pour séduire les clients, il faudra leur faire passer des épreuves et changer sa culture d'entreprise selon Trendwatching.

Chaque année, le cabinet Trendwatching délivre les cinq tendances qui, selon lui, permettront d'attirer les consommateurs l'année suivante. 2015 ne fait pas exception : les prédictions 2016 viennent juste de tomber. Les voici.

L'épreuve du statut

"Seuls les plus dignes seront servis." C'est ainsi que Trendwatching introduit sa première tendance, dite du "Status test", que nous traduirons par l'épreuve du statut. Le principe ? Les consommateurs étant en quête d'exclusivité, mettez-les à l'épreuve. Seuls ceux qui parviendront à relever le défi que vous leur aurez lancé auront droit de bénéficier de votre produit ou service.

Une stratégie qui semble "contre-intuitive", admet Trendwatching, mais qui a déjà fait ses preuves. En octobre 2015, Lee Jeans a mis en compétition ses clients. Par grand froid, ils devaient arpenter leur ville pour scanner des QR codes disséminés un peu partout. Ceux qui en découvraient le plus ont eu le droit à un jean Magma Fusion, qui retient la chaleur, ainsi qu'un accès à divers événements.

Le conseil de Trendwatching : "Soyez féroce. Plus le test est difficile, plus le statut atteint est grand." Et plus vous formerez une communauté dévouée à votre marque.

L'omniprésence contextuelle

Sa deuxième tendance, la "Contextual omnipresence", Trendwatching la résume en une équation :

"canal innovant + contexte nuancé = le bon endroit au bon moment"

Et en clair ? Pour le cabinet, "en 2016, vous aurez le droit de penser qu'une marque doit être partout, tout le temps" Mais ce que vous ne pourrez plus vous permettre, c'est de réfléchir uniquement au "comment" et non au "pourquoi". Cessez de vous focaliser sur les possibilités offertes par la technologie, ayez d'abord en tête les besoins et les envies  des consommateurs".

Pour illustrer sa pensée, Trendwatching livre plusieurs cas, comme le Dash Button d'Amazon, qui permet de commander un produit en appuyant sur un bouton relié à Internet. De la lessive grâce à un bouton connecté collé sur la machine à laver, par exemple.

Le conseil de Trendwatching : "Contestez le fait que les canaux existants répondent réellement aux besoins et aux désirs profonds de vos clients."

L'éthique vendeuse

La troisième tendance de Trendwatching est ce qu'il appelle "Insider trading", littéralement Délit d'initié. Le cabinet joue sur les mots (l'auteur s'est retrouvé bien incapable de traduire la blague) pour expliquer que la culture interne d'une entreprise sera, en 2016, presque aussi importante que les produits qu'elle vend. Car désormais, les consommateurs ne se préoccupent plus uniquement du sort des travailleurs dans les pays développés. Les cols blancs aussi peuvent attirer leur compassion.

Pour appuyer ses dires, Trendwatching rappelle l'immense succès d'un article du New York Times sur les conditions de travail des cadres chez Amazon mais aussi donne l'exemple de quelques enseignes qui ont séduit les clients en traitant bien leurs salariés. Et de citer les magasins REI, qui le jour du Black Friday, traditionnellement réservé aux soldes monstrueux… ont décidé de fermer leurs points de vente pour offrir une journée de repos à leurs salariés.

Le conseil de Trendwatching : "Posez-vous la question : quel aspect de votre culture d'entreprise étaleriez-vous sur un panneau publicitaire ?".

L'intelligence bénéfique

Là encore, le jeu de mot est meilleur dans la langue de Shakespeare : "Beneficial intelligence", telle est la quatrième tendance pour 2016 selon Trendwatching. L'intelligence artificielle bénéfique, donc, qui consiste de nouveau à faire passer la technologie au second plan pour se concentrer sur les besoins et désirs basiques des humains. Et vite : "La croyance des consommateurs selon laquelle l'intelligence artificielle peut rendre leur vie meilleure va rapidement augmenter (…). Les humains ont leur limite, leurs attentes n'en ont aucune".

Parmi les exemples cités par Trendwatching en matière de "Beneficial intelligence", on retiendra l'opérateur ferroviaire Stockholmstag, qui grâce au big data arrive à anticiper les retards de ses trains… deux heures à l'avance.

Le conseil de Trendwatching : "Vous n'avez même pas besoin d'une vraie intelligence artificielle (…). Cette tendance consiste en fait à répondre aux attentes des clients que l'IA va créer."  

Le changement de perspective

Démontrez autrement la valeur de vos produits. C'est en substance le message de la cinquième et dernière tendance pour 2016 relevée par Trendwatching, intitulée "Perspective shifts", soit les changements de perspectives. L'idée est de repositionner son produit pour que les clients en (re)découvrent la valeur.

Et de donner l'exemple de la compagnie aérienne française Transavia, qui a mis en vente des billets pour Barcelone sous forme… de paquets de chips dans des distributeurs dans le métro ou dans des rayons de magasins Carrefour.

Le conseil de Trendwatching : "Une question pour démarrer : si vous deviez choisir un produit à l'opposé du vôtre en termes de positionnement, lequel ce serait ?".

Flashcode