Bic : une diversification qui n'a pas collé

les collants bic n'ont pas trouvé leur clientèle. 
Les collants Bic n'ont pas trouvé leur clientèle.  © photographykm - Fotolia.com

Inutile de présenter Bic. Le groupe français est connu pour proposer une gamme de produits particulièrement variée : les stylos, bien entendu, mais aussi les rasoirs, les briquets et même des téléphones portables. Pourtant, si la diversification fait partie de la marque de fabrique de la marque, elle a aussi ses limites, comme en témoigne l'essai infructueux de commercialisation de collants Bic.

Certes, il existe un lien, ténu, entre les produits Bic traditionnels et les collants : ils sont tous jetables. Mais au-delà de ce maigre point commun, les collants Bic manquent leur cible. D'abord, le groupe doit se trouver un nouveau circuit de distribution. Surtout, l'image de Bic reste attachée aux objets en plastique moulé, bien loin des collants. Alors que dans les années 1970 et 1980, le groupe possédait la marque Dim, il tente cette fois d'associer son nom aux collants. Rapidement, Bic a retiré ses bas pour les jeter à la poubelle.