L'intelligence artificielle au cœur des nouveaux produits présentés par Google

Google Home ou les nouveaux smartphones Pixel embarquent un Assistant intelligent, qui peut comprendre nos requêtes et nos intentions. Le SDK de cet Assistant sera bientôt ouvert à des tiers.

L'événement de Google qui s'est tenu hier était centré sur des nouveautés matérielles, mais il y avait bien une dimension logicielle sous-jacente importante. Certes, le système Andromeda, qui devait être la fusion de Chrome OS et d'Android, n'a finalement pas été présenté, contrairement à ce que prédisaient les insistantes rumeurs, mais l'intelligence artificielle était elle bien à l'honneur dans plusieurs des produits annoncés.

Les nouveaux smartphones Pixel ont en effet la particularité d'être les premiers à embarquer Google Assistant, qui devra être à Google ce que Siri est à Apple, ou ce que Cortana à Microsoft. C'est-à-dire un assistant intelligent, comprenant le langage naturel et les intentions des utilisateurs, et profitant du machine learning pour s'améliorer au fur et à mesure de son utilisation.

L'autre produit présenté lors de la keynote mettant en avant l'intelligence artificielle est Google Home. Réponse à l'Echo d'Amazon, c'est un boitier qui devra connecter les maisons en embarquant le même assistant que les Pixel. Cet assistant sera capable de comprendre les requêtes, répondre aux questions, caler un rendez-vous, ou encore lire des morceaux de musique.

Suivant les traces de Siri, Google a annoncé que le SDK de son assistant serait ouvert à des développeurs tiers en décembre prochain. De quoi lui permettre de commander un taxi sur Uber par exemple.

L'assistant n'est toutefois pas encore prêt pour la France. Les produits qui l'intègrent, comme Google Home ou les Pixel, n'ont d'ailleurs pas encore de date de disponibilité dans l'Hexagone.

Mais c'est évident, Google met désormais le paquet sur l'intelligence artificielle, omniprésente dans ses nouveaux produits. D'ailleurs, le CEO de Google, Sundar Pichai a bien dit lors de la keynote, mais aussi sur un blog officiel, qu'il s'agissait de passer de "mobile first" (priorité pour le mobile) à "IA first" (priorité pour l'intelligence artificielle)

Google / SDK