Elon Musk veut que l’intelligence artificielle bénéficie à tous

Le fondateur de Tesla va co-présider une nouvelle société. Orientée vers une approche sociétale de l’intelligence artificielle, elle doit être financée à hauteur d'un milliard de dollars par des ténors de la Silicon Valley.

En lien avec Sam Altman, le président du célèbre incubateur américain Y Combinator, Elon Musk lance une société dédiée à l'intelligence artificielle (lire l'annonce officielle). Baptisée OpenAI, elle sera co-présidée par les deux personnalités. La start-up fait déjà l'objet d'engagements d'investissement à hauteur d'un milliard de dollars. Un  somme qui provient à la fois du fondateur de Tesla et de Sam Altman, mais aussi d'autres business angels (comme Peter Thiel, co-fondateur de Paypal, ou encore Jessica Livingston), sans oublier des entreprises telles qu'Amazon Web Services ou Infosys.

OpenAI vise à développer une approche sociétale de l'intelligence artificielle (IA) en créant des applications qui soient bénéfiques à l'humanité. "Notre but est de bâtir une offre de valeur pour tous, plutôt que pour des actionnaires. Nous pensons que l'IA devrait être une extension des volontés humaines individuelles, et aussi largement et uniformément répartie que possible, de manière sécurisée et dans un esprit de liberté", commente OpenAI  sur son site.

Dans le passé, Elon Musk et Sam Altman ont déjà plusieurs fois exprimé leur crainte de voir émerger des applications de l'intelligence artificielle dont les usages seraient contraires à l'intérêt humain.

Elon Musk / Intelligence artificielle