Eric Boustouller (Microsoft France) "Windows 8 réconcilie les pratiques IT professionnelles et grand public"

Interfaces tactiles, Cloud privé et public, consumérisation de l'informatique... Lors de la conférence de rentrée de Microsoft France, son président est revenu sur les principaux défis du groupe.

A l'occasion de la conférence de rentrée de Microsoft France le 20 septembre, Eric Boustouller, président de la filiale française, est revenu pour le Journal du Net sur les principaux défis du groupe à l'heure de l'émergence de l'entreprise numérique. Une mutation qui passe notamment par de nouveaux comportements, au premier rang desquels la consumérisation de l'informatique. "Aujourd'hui, ce sont les comportements IT grand public qui influencent les usages informatiques au sein de l'entreprise, et non l'inverse", explique Eric Boustouller.

Vidéo tournée par Romain Bailbe / CCM Bencmark


La consumérisation IT au travers l'explosion des réseaux sociaux grands publics, et des terminaux tactiles (smartphones puis des tablettes)... Microsoft entend bien saisir l'opportunité de ce nouveau levier pour accélérer l'adoption de ses produits en entreprise. D'où la mise en place d'une nouvelle organisation en France combinant les activités marketing pour le grand public et les entreprises, au sein d'une division unique.


Pour réussir à prendre sa place dans ce nouveau jeu, notamment face à Apple, Microsoft met en avant son offre de Cloud. Une plate-forme sur laquelle les entreprises pourront à la fois consommer des applications hébergées, comme Office 365 ou celles de partenaires éditeurs, mais aussi créer des services que ce soit pour d'autres entreprises ou pour le grand public.

"Notre force réside dans la capacité d'intégration que nous développons en direction des différents terminaux, et que nous développons plus que jamais avec Windows 8, mais aussi dans notre habilité à répondre aux besoins des entreprises en matière de consommation d'applications dans le Cloud, jusqu'à la mise en place de campagnes de communication sur nos propres services de Cloud public type MSN", synthétise Eric Boustouller.



Microsoft / Windows