Kinect 2 : un nouvel horizon s'ouvre pour les usages pros

Kinect 2 : un nouvel horizon s'ouvre pour les usages pros Visioconférence, formation ou même assistance à la rééducation physique : les débouchés de la deuxième génération du capteur de reconnaissance vocale et de mouvements de Microsoft devraient se multiplier.

Dévoilé par Microsoft en mai dernier en même temps que sa nouvelle console Xbox One (dont la sortie est prévue pour fin novembre), le capteur Kinect 2 est doté de toutes nouvelles armes technologiques. Parmi elles : le support de la vidéo en Full-HD 1080p, une distance et largeur étendues du champ de vision (six personnes reconnues à 1 m contre quatre personnes à 1m90 précédemment), et l'arrivée d'un capteur à infrarouges pour une détection indépendante du niveau d'éclairage dans une pièce. Mais ce n'est pas tout.

"Kinect 2 est capable d'isoler une voix par rapport à un fond sonore, capter et suivre un visage en mouvement, et reconnaître avec une précision d'angle de 15 degrés l'inclinaison d'un membre du corps", précise Florent Greffe, responsable marketing hardware pour Xbox. Mieux encore : Kinect 2 est capable de détecter deux personnes parlant en même temps.

Un adossement natif avec Skype


En plus des capacités technologiques revues à la hausse, Kinect 2 s'adosse désormais également en natif à Skype, la solution d'appels vocaux et vidéos de Microsoft présente dans la Xbox One. 

"Pour Kinect 1 il y a 3 ans, nous avions fourni un kit de développement pour les éditeurs d'applications pour la console. Nous en avons sorti un second il y a 18 mois pour les éditeurs d'applications PC. Il en sera de même pour Kinect 2", indique Guillaume Eppe, responsable RP Jeux, Accessoires et Windows Phone chez Microsoft France. A noter d'ailleurs l'existence d'un programme développeurs, d'un coût de 399 dollars, qui permet de recevoir une préversion du nouveau capteur Kinect et de son SDK, en attendant la disponibilité de leurs versions finales en 2014.

1
Le projet de "chambre du futur" mené par Microsoft pour Novotel © Microsoft / Accor

Après avoir pris la décision d'enterrer Live Messenger et de propulser à l'inverse Skype à (presque) tous les étages de sa fusée logicielle (Office 365, Lync...), Microsoft ouvre pour les entreprises un nouvel horizon d'usages. Au premier rang duquel la visioconférence. "La qualité de la captation vidéo en 1080 pixels devrait inciter les entreprises à recourir davantage à Kinect pour collaborer à distance. Et sur le front de nos références françaises, l'installation de salles de visioconférence dans plusieurs établissements du groupe hôtelier Novotel devrait être étendu à Kinect 2", fait savoir Guillaume Eppe.

La visioconférence est loin d'être le seul usage à débouché professionnel pour lequel Kinect 2 devrait être utilisé. "On peut imaginer plusieurs aspects liés à la productivité en entreprises sur la base de ce qui a été fait avec Dassault sur Kinect 1 dans le cadre de ses sessions de formations pour aider à la compréhension et la réalisation de mouvements très précis dans le cadre d'opérations mécaniques sur des systèmes avioniques", poursuit Guillaume Eppe. "Dans le secteur de la santé, plusieurs établissements hospitaliers utilisant actuellement Kinect 1 pour de l'aide à de la rééducation physique suite à des pathologies post AVC prévoient de migrer vers Kinect 2."

D'autres environnements d'usage devraient également tirer parti du nouveau capteur kinect 2. Notamment dans le secteur des Arts et Spectacles via la mise au point de chorégraphies ou la réalisation de mapping d'architectures 3D.

Microsoft / Reconnaissance vocale