Apple : le salaire de Tim Cook s'effondre de 99%

Le patron d'Apple voit sa rémunération annuelle passer de 378 à 4,17 millions de dollars. Cette année, Tim Cook ne pourra en effet pas bénéficier des primes liées à sa nomination. Sauf surprises, c'est donc Larry Ellison qui devrait redevenir le PDG le mieux payé du secteur informatique.

Le PDG d'Apple ne va plus dominer le classement des patrons les mieux payés de la planète. Le document officiel remis aux autorités boursières américaines révèle que le salaire de Tim Cook va s'élever cette année à 4,17 millions de dollars. C'est une chute spectaculaire par rapport à l'année dernière, qui avait permis à Tim Cook d'empocher 378 millions de dollars, principalement en actions. Soit 98,8% de baisse en un an.

Mais en 2011, c'est la prime de sa nomination qui avait principalement fait gonfler sa rémunération. Une prime à laquelle Tim Cook n'a évidemment plus droit cette année. Cette année, le successeur de Steve Jobs va cependant pouvoir percevoir 1,357 million de dollars de salaire, et 2,8 millions de dollars de primes. L'action d'Apple a beau avoir perdu 25% de sa valeur depuis son plus haut historique en septembre dernier, le salaire fixe de Tim Cook a même, en fait, été augmenté. En 2011, son salaire sans prime était en effet de 900 000 dollars, contre près de 1,4 million aujourd'hui donc.

Avec un tel salaire, Tim Cook ne sera pas l'employé d'Apple le mieux rémunéré, puisque le vice-président du conseil d'administration en charge des technologies, Robert Mansfeld, a pu cette année atteindre une rémunération de 85,54 millions de dollars. Le directeur financier, Peter Oppenheimer, et le directeur juridique de la firme à la pomme, Bruce Sewell, vont également être mieux payésque Tim Cook.

A fortiori, c'est donc Larry Ellison, PDG d'Oracle, qui va cette année redevenir le patron le mieux payé dans le secteur informatique, avec un salaire qui s'est envolé de 25% pour frôler les 100 millions de dollars.

Apple / Rémunération