Cisco confirme se séparer de 11 500 de ses salariés

Le géant des réseaux précise son plan de restructuration et annonce également vendre une de ses usines à FoxConn.

Cisco va réduire sa masse salariale de 11 500 employés. Le géant a annoncé se séparer de 6 500 d'entre eux et revendre l'une de ses usines, située à Juarez, à la frontière du Mexique, au fameux sous traitant IT chinois Foxconn. Le montant de cette transaction n'a pas été précisé. Cette usine emploie 5 000  personnes.

L'addition est donc plus salée que prévue : les estimations ont d'abord tablé sur une suppression de 5 000 postes puis de 10 000. Cependant, 2 100 employés ont déjà profité des avantages du plan de retraite anticipé proposé par Cisco depuis le début de l'année 2011. Cisco comptait alors 72 000 employés dans le monde.

Les licenciements doivent être annoncés dans la première semaine d'août pour les salariés nord américains. Cisco a fait comprendre que l'Europe allait aussi être touchée, mais n'a pas précisé quel pays.

En mars dernier, Cisco a reversé pour la première fois de son histoire ses premiers dividendes. Peu après, le P-DG John Chambers a entendu la déception des investisseurs et a annoncé vouloir restructurer son groupe. Dans ses derniers résultats trimestriels, Cisco avait annoncé un bénéfice net de 1,8 milliard de dollars (GAAP), en baisse de 17,6% sur un an.

Réseaux / CISCO