SAP Solution Manager 7.1 : une release de plus ou profond changement ?

5 mois après la publication de la nouvelle mouture de SAP Solution Manager, arrêtons nous 5 minutes pour faire le bilan de l'utilité de sa mise en oeuvre.

Disponible depuis Août 2011, SAP Solution Manager 7.1 (7.1 SP01) est accessible pour tous les clients disposant d’un contrat de maintenance avec SAP. Entre temps, les SP02, SP03 et maintenant SP04 ont permis de stabiliser une plate-forme ayant profondément mutée depuis la version 7.0 Ehp1.

Tout d’abord, commençons par regarder l’architecture technique de cette nouvelle mouture. La version 7.1 se voit doter du nouveau moteur SAP NetWeaver 7.0 Ehp2, permettant de bénéficier de nouveautés technologiques telles que AJAX by SAP, de nombreuses améliorations du nouveau debugger ABAP…

SAP Solution Manager 7.1 & l’ITSM

Outre ce changement qui n’apporte finalement que des évolutions imperceptibles du point de vue de l’utilisateur final, le moteur CRM subit lui aussi un profond lifting en passant de la poussiéreuse version 5.0 à la version CRM 7.0 Ehp1. Certes, ce n’est pas la toute dernière mouture, mais le bon en avant est suffisamment important pour révolutionner les fonctionnalités délivrées par ce moteur. Au revoir, le triste Service Desk né avec la version 3.1 avec une interface graphique monotone, peu accueillante, et bonjour à une interface full Web rivalisant avec tous les outils supportant les principes de l’IT Service Management (ITSM) érigés par ITIL.

En effet, SAP a profité de ce changement pour faire approuver les scénarios ITSM (Service Desk, Incident Management, Problem Management et Change Management) par  Pink Elephant, organisme chargé de certifier les solutions applicatives implémentant les processus ITIL. Ceci a donc donné naissance à des nouvelles fonctionnalités supportant le processus de Problem Management jusqu’alors peu voire pas couvert par la précédente mouture. Par l’ajout d’un nouveau type de ticket Problème, SAP Solution Manager permet de bien faire, comme ITIL le recommande, la distinction entre Incident (événement qui ne fait pas partie du fonctionnement standard) et un problème (la cause inconnue d'un incident significatif). Ainsi, de multiples incidents déclarés par des utilisateurs finaux peuvent avoir une source unique, traitée unitairement via un problème dans SAP Solution Manager. Ainsi, à sa résolution, le problème clôturera l’ensemble des incidents liés. Un vrai gage de transparence et d’efficacité. 

SAP Solution Manager 7.1 & la retro-documentation

L’une des principales difficultés rencontrées par les utilisateurs des scénarios R2D (Requirement to Deploy – mode projet) de SAP Solution Manager réside dans la documentation des processus métiers. En outre, la plupart d’entre eux dispose déjà d’un existant, autrement dit de processus métiers déjà productifs. Dans ce cas de figure, la mouture 7.1 de SAP Solution Manager, propose un accélérateur, qui jusque-là était très onéreux. Cette nouveauté s’appelle RBPD (Reverse Business Process Documentation) ; il s’appuie sur SoDocA (Solution Documentation Assistant) et une bibliothèque de processus / de règles de retro documentation issue de la société IBIS commercialisant le célèbre outil RBE. Jusque là, RBE était un service payant commandé à IBIS. En 7.1, il s’agit d’un self service gratuit (service à utiliser soi-même) dont le contenu provient d’IBIS et le moteur, SoDocA. En quelques clics, via d’habiles requêtes SQL sur vos tables de production (il détecte la présence ou non de données) et de données statistiques provenant de la ST03 et/ou Early Watch (utilisation ou non d’une transaction / d’un programme), l’outil est capable de vous créer automatiquement une blueprint (arborescence à trois niveaux : scénario, processus, étape de processus) dans SAP Solution Manager. Vous êtes ainsi en capacité, très rapidement et de manière objective, de détecter la portion de processus standards que vous utilisez en production mais aussi le code spécifique que vos utilisateurs utilisent ou pas… Clairement un quick win, très rapide à mettre en œuvre et qui vous aide à mieux comprendre comment optimiser vos processus métiers à mieux gérer vos spécifiques.

Capture écran RBPD après analyse

SAP Solution Manager 7.1 & le monde non-SAP

Mais la révolution de SAP Solution Manager 7.1 ne s’arrête pas là. En effet, l’éditeur allemand, a décidé de positionner SAP Solution Manager comme un outil transverse au SI, un outil gérant les processus IT d’une DSI ou d’un CCSAP que cela soit pour implémenter ou supporter des applications SAP et non-SAP. Et cela, clairement de notre point de vue, cela change radicalement la donne. En effet, avec maintenant pratiquement 10 années de recul dans ce monde de l’IT et l’Application Management, SAP dispose de la maturité nécessaire pour adresser les deux mondes qui de toutes façons étaient depuis le début fortement liés. En effet, comment penser Release Management pour le monde SAP sans considérer les applications connexes liées (via les interfaces) et les composants matériels (serveurs, base de données) supportant l’exécution de ces applications. Par conséquent, via son offre de support Entreprise Support, SAP propose un outil sans surcoût (en effet, les licences SAP Solution Manager sont payées à travers ce support) adaptables à la PME comme aux groupes internationaux, pour gérer le SI SAP et non-SAP. Cela devrait faire réfléchir plus d’un DSI/Responsable de CCSAP en 2012, où l’on cherche à faire des économies sans sacrifier la qualité de service…

SAP Solution Manager 7.1 & la supervision technique

Mais cela n’est pas tout. SAP Solution Manager 7.1 pourrait aussi bouleverser aussi le monde des opérations, c'est-à-dire le monde après la mise en production d’une application. En effet, la CCMS, après 10 ans de bons et loyaux services, laisse place à MAI : Monitoring & Alerting Infrastructure. Pour pouvoir disposer d’une infrastructure en mode PUSH, ouverte (non limitée au monde SAP), facilement maintenable, SAP a décidé de s’appuyer sur l’infrastructure SMD/RCA (Solution Manager Diagnostics / Root Cause Analysis). Pourquoi ? Parce que c’est une infrastructure fortement déployée dans le monde, plus de 80% des clients "historiquement" SAP, ont déployé ces fameux agents diagnostics qui du coup, en plus de leur rôle RCA, vont remplacer les agents SAPCCM4X, SAPCCMSR, SAP CCMSPING, pour collecter des données de monitoring qui seront ensuite digérées par le SMD/RCA Framework de SAP Solution Manager. Cette nouvelle approche permet de déployer un seul agent (au lieu de 3 voire 4) pour superviser la performance, la disponibilité et de diagnostiquer les problèmes… Bref, une vraie économie lors du déploiement et durant la maintenance car celle-ci se fait de manière centrale dans SAP Solution Manager…

MAI dispose aussi d’un nouveau moteur de corrélation d’alertes et autorise leur consommation par d’autres outils/scénarios. L’anti-flooding permet d’éviter de multiplier les levées d’alertes inutiles tandis que le corrélateur permet de définir des « super » alertes basées sur une combinaison d’alertes mineures. Enfin, MAI dispose d’une interface graphique, complètement redesignée en Flash, favorisant la constitution de pupitres d’exploitation.

Pour finir, MAI, à l’instar de SMD/RCA, stocke quasi en temps réel, l’ensemble des informations de supervision collectées, dans les cubes BW/BI de SAP Solution Manager. Pratique lorsque l’on veut créer des tableaux de bords de performance, ou faire du capacity management, surtout quand on sait que SAP fournit une pléthore de reports et requêtes BW directement utilisables ou facilement copiables et adaptables.

Capture écran MAI

SAP Solution Manager 7.1 & SAP Apps Store

Et oui, Apple a donné des idées à SAP... La version SP3 de SAP Solution Manager fournit les balbutiements d’un Apps Store pour SAP Solution Manager. Le concept est simple : mettre à disposition des Apps activables et paramétrables en quelques clics. Elles sont, pour le moment, limitées à des Apps de type reporting (exemple : App pour disposer d’un tableau de bord pour les DSI/Responsable de CCSAP), mais il est clair que dans les prochaines moutures, l’Apps Store SAP Solution Manager sera enrichi d’applications de type Mobile, avec par exemple des Apps pour créer des incidents depuis son iPhone/iPad/Android ou valider le passage d’un OT pour aller en qualité. De fait, depuis le rachat de Sybase, SAP dispose d’une position centrale sur ce nouveau marché qu’est la mobilité.

Capture Apps Store1

Capture Apps Store2

SAP Solution Manager 7.1 et … la suite

La roadmap de SAP Solution Manager a d’ores et déjà été publiée via SAP Service Marketplace. De nouvelles fonctionnalités de SAP Solution Manager 7.1 seront délivrées via le Support Package Stack 05. Cet dernier est, pour l’instant, prévu pour la première semaine de Juin 2012. L’accent sera là encore mis sur l’ouverture vers le monde non-SAP avec une CMDB (Configuration Management DataBase) fournie par RealTech, qui permettra de gérer tous les éléments de votre SI (auto-discovery, maintenance semi automatisée…) allant de votre mobile à votre PC en passant par vos imprimantes. Portée par la mode Agile, la nouvelle variante de ChaRM (Change Request Management) sera plus flexible (changement de release pour un changement / OT, sortie d’un OT d’une séquence) tout en assurant une grande sécurité par les détections automatisées de violation de séquences et de régressions de versions d’objets.

Mais au-delà des releases qui viendront enrichir le contenu technique et fonctionnel de SAP Solution Manager, la stratégie de SAP est claire… Mettre à votre disposition un ERP for IT, un ERP dédié à la gestion de TOUS les processus IT que doit gérer une DSI ; que l’on parle de Project Portfolio Management (gestion du portefeuille des projets) à la gestion de l’infrastructure en passant par l’ALM et l’ITSM. Qui mieux que SAP, leader des ERP, peut proposer un véritable outil intégré pour gérer la DSI comme n’importe quel autre département métier ? Imaginez, la puissance d’un tel outil dans votre contexte, intégrant les achats de fournitures tels que les imprimantes, PC, provenant de l’ERP (via MM) comme éléments de votre configuration dans la CMDB pour y faire de l’imputation de coûts, voire de la refacturation de services lors d’incidents via FI... Mieux encore, l’intégration de vos ressources provenant de HR pour y faire de la gestion de projets et de la saisie des temps… On y est presque…

Définitivement SAP Solution Manager 7.1 est une mouture pleine d’ambitions qui devrait vous permettra de sécuriser les investissements tout en réduisant le coût de des opérations.

Autour du même sujet