Objets connectés : et pourquoi pas les ERP connectés ?

Le monde de l’entreprise et ses systèmes doivent s’adapter à une nouvelle donne et devenir plus social, connecté et collaboratif. Comme les objets connectés, l’ERP connecté est en marche.

Les objets connectés sont partout. Brosses à dents, stylos, montres,… les objets du quotidien sont de plus en plus reliés à notre vie numérique et vont alimenter nos flux d’informations sur nos smartphones, ordinateurs ou tablettes. Gartner prévoit d’ailleurs 26 milliards d’objets connectés à l’horizon 2020. Alors que le premier magasin d’objets connectés Lick vient d’ouvrir en France, c’est une véritable révolution des usages qui est en marche. Nous ne pouvons plus rester hors connexion.

Le monde de l’entreprise et ses systèmes doivent s’adapter à cette nouvelle donne et devenir plus social, connecté et collaboratif. De même que les objets, l’ERP connecté est en marche.

 

Le marché de l’ERP doit faire face à plusieurs révolutions en même temps : la collaboration sociale, les applications mobiles, les solutions cloud et le développement des outils d’analyse. La transformation des applications métiers en outils numériques et accessibles à tout moment est primordiale pour le succès, voir la survie de toute entreprise.

Les systèmes ERP ont toujours eu une mauvaise réputation : les entreprises doivent bien souvent s’adapter à l’ERP et non l’inverse. Mais peu à peu, certains ERP prennent le virage du changement : ils convergent et évoluent afin de passer d’un mode « transactionnel » à un mode « collaboratif ». Les solutions proposées deviennent de plus en plus centrées sur les personnes et les usages pour une meilleure collaboration et une productivité accrue. Elles deviennent également plus agiles  avec une réelle capacité à accompagner simplement et facilement le changement dans les entreprises.

La nouvelle génération d’ERP va rejoindre rapidement celle des objets connectés. Un système intelligent et mobile, toujours connecté et toujours accessible pour les personnes et différentes entités.

Afin d’avoir des objets connectés de qualité pour notre quotidien personnel et professionnel, nous aurons également besoin d’outils capables de gérer et d’analyser des données colossales. Le Big Data est déjà là, et il n’est pas prêt de s’arrêter. On parlera peut-être plus tard de Giant Data. Qui pourra gérer cette masse en constante évolution ?

Dans l’entreprise, ce sera le rôle de l’ERP : le système devra être capable de mettre en relation les différents collaborateurs, et systèmes afin  de garantir un bon partage des informations tout en garantissant une sécurité des données. L’ERP pourra  ainsi relier les hommes, les machines et les objets.

Le réseau pourra ainsi fonctionner plus intelligemment, ce qui facilitera l’innovation. Avec l’architecture des nouveaux ERP, les décideurs pourront savoir d’où les collaborateurs seront connectés et ce qu’ils accomplissent en temps réel. Le business model et les processus seront automatiquement synchronisés avec les derniers changements dans l’entreprise. L’ERP deviendra un outil adaptable, qui sera même capable d’anticiper le changement.

Les utilisateurs seront également plus enclins à participer et ainsi avoir un impact dans l’organisation. L’entreprise et ses collaborateurs seront toujours informés en temps réel, ce qui rendra les process plus automatiques et améliorera la confiance de chacun.

Les ERP connectés seront donc très efficaces pour toutes les entreprises. Une vision utopique ? Non, car ces systèmes sont déjà en développement et disponibles. Ils évolueront au fil du temps avec les différents changements technologiques.

Autour du même sujet