Les services informatiques craignent l'évolutivité

Depuis longtemps, nous avons travaillé avec de très nombreux clients, des petites comme des grandes entreprises. Nous avons remarqué que certains concepts peuvent faire peur. L’évolutivité en fait partie.

Le mode de fonctionnement des entreprises est façonné par la mobilité

Il y a quelques années, les groupes informatiques avaient l'habitude d'implémenter des réseaux et des infrastructures pour héberger un certain nombre de périphériques de bureau câblés, statiques pour la plupart, tout en garantissant une certaine croissance pour le futur. Les serveurs étaient dimensionnés suivant la même logique et leur mode d'utilisation quantitativement connu et prévisible.

Ce système est devenu très vite obsolète. L'émergence de la mobilité a radicalement modifié le mode de fonctionnement des entreprises et de leurs collaborateurs. La mobilité a ajouté au système un nouvel ensemble de variables et une dose complexe d’évolutivité, inexistants auparavant. Le nombre d'utilisateurs de téléphones et autres terminaux mobiles, par exemple, est susceptible d'augmenter très rapidement et de subir des transformations au fil du temps. Leur mode d'utilisation est devenu difficile à prévoir. La seule caractéristique connue et exigée par les utilisateurs concerne l'accès aux données : il doit être rapide, voire instantané.

 

L’évolutivité : savoir s’adapter en toutes circonstances

Il n’est pas étonnant que les services informatiques en entendant le terme évolutivité prennent peur. Il est donc essentiel pour eux, pour faciliter la transition, de s’adapter progressivement en suivant ces trois conseils :

- Utiliser des technologies de communication et de transmission conçues afin d'accueillir un nombre croissant d'utilisateurs et de terminaux mobiles simultanément actifs. Ils sont en compétition avec une connectivité internet généralisée, les systèmes e-mail, le VoIP ainsi que d'autres services de bande passante ; ils doivent donc s'harmoniser parfaitement. Les utilisateurs sont susceptibles de se trouver n'importe où, donc les temps de latence et les signaux faibles ou bruyants doivent être pris en considération.

- Installer un système de gestion de site et un code app qui peuvent héberger un nombre croissant de terminaux fonctionnant sous différents systèmes d'exploitation et différentes versions, ce qui est absolument essentiel pour la prise en charge des environnements BYOD (« Bring Your Own Device »).

- Paramétrer des banques de données et connexions d'infrastructure ou connexions aux serveurs de fichiers (SharePoint) ou centres de stockage dans le cloud qui doivent pouvoir être mis à niveau pour traiter les besoins de quelques utilisateurs ou de milliers d'entre eux.

Autour du même sujet