La nécessaire évolution de l'infogérance

L’émergence d’infogéreurs spécialisés change la donne, puisque ces acteurs s’appuient sur des offres bien ciblées souvent liées à une technologie ou un partenariat spécifique.

Les métiers de l’infogérance connaissent une très forte croissance grâce à l’essor des projets d’externalisation du SI des entreprises et à l’avènement des acteurs du Cloud qui se considèrent comme étant des fournisseurs de compute purs (infrastructures, ressources informatiques, réseau – mais sans infogérance).

En effet, pour des raisons économiques et métiers, nombre d’entreprises mettent en œuvre de vastes projets qui consistent à externaliser leurs infrastructures et applications auprès de partenaires outsourceurs. Dans ce contexte, les prestataires de services ont donc considérablement profité de cette nouvelle tendance pour faire évoluer leurs offres et proposer des prestations toujours plus qualitatives à leurs clients.

Par ailleurs, les hébergeurs dits « à valeur ajoutée » (avec infogérance) sont nombreux à être confrontés à une véritable remise en question de leur business model. Peut-on – en tant qu’acteur de taille moyenne – continuer à investir sur deux fronts à la fois ; à savoir les infrastructures (matériel, solutions logicielles du socle commun, sécurité, etc.) et l’infogérance (collaborateurs, formations, postes et services transverses, etc.) ?

Certains acteurs ont déjà répondu à cette question et se sont tournés vers l’une ou l’autre des activités. Etant donné que les acteurs, reconvertis ou nouveaux, du Cloud public et leurs offres de compute (à la VM, au Virtual Datacenter, etc.) ont eu énormément de couverture médiatique ces dernières années, voyons plutôt ce qu’il en est des infogéreurs.

Nous notons des différences entre les infogéreurs traditionnels et les infogéreurs de nouvelle génération.  Ainsi, les structures traditionnelles se contentent de maintenir les applications de leurs clients et proposent des prestations de premier niveau répondant à des besoins basiques. Ce type de structure s’adresse donc à des entreprises ayant des besoins «  fondamentaux ».

Or, il s’avère que beaucoup de clients ont transformé leur SI ces dernières années en s’éloignant des briques traditionnelles (messagerie, serveurs de fichiers, applications métiers diverses, parc Microsoft / Linux / autres, etc.) pour tout recentrer, par exemple autour d’un ERP qui constitue désormais la pièce maîtresse de leurs systèmes. Cela impose une maîtrise à la frontière - souvent transparente ou du moins floue - du MCO (maintien en conditions opérationnelles) des infrastructures et de la suite applicative. Par ailleurs pour nombre d’entreprises, l’infogérance n’était pas envisageable en raison de spécificités liées à leurs applications et plateformes qui nécessitent de s’appuyer sur des collaborateurs experts.

Les infogéreurs de nouvelle génération proposent donc une approche différente et basée sur l’expertise. L’émergence d’infogéreurs spécialisés change la donne, puisque ces acteurs s’appuient sur des offres bien ciblées souvent liées à une technologie ou un partenariat spécifique : expertise sur des solutions d’un éditeur ou constructeur (AS/400, Mainframe, ERP et autres suites applicatives, etc.), compétences fortes en agrégation et gestion de plusieurs Cloud pour le client final, offres pointues de SOC (Security Operations Centre) externalisé, etc.

De fait, maintenir ces environnements et les applications tournant sur ces plateformes devient un réel challenge. Comme évoqué précédemment, cela nécessite en effet pour les infogéreurs de faire d’importants investissements pour former leurs collaborateurs, de renforcer les partenariats avec constructeurs et éditeurs, etc.

Ces quelques exemples font apparaître des différences de fond entre les infogéreurs. Les enjeux ne sont plus uniquement liés à la performance des infrastructures, mais à la possibilité d’accompagner les clients dans l’évolution de leur système d’information. Les infogéreurs vont donc associer à leurs offres traditionnelles différents services allant du conseil en phase amont, à l’aide au choix de plateformes et solutions pour permettre aux entreprises de s’appuyer sur un partenaire garant de la bonne évolution et de la haute disponibilité de leur système d’information externalisé.

Nous sommes aujourd’hui en train de voir émerger de nouveaux champions de l’infogérance qui sont en mesure de répondre à ces attentes. Sur un marché en forte croissance, les acteurs de l’infogérance ont donc comme prérequis de faire évoluer leurs offres historiques pour rester compétitifs. Les entreprises pourront alors sélectionner des partenaires de long terme qui sauront répondre à leurs attentes spécifiques.

Infogérance / Evolution