SAM : les services managés séduisent de plus en plus de clients

Face à la progression des audits de conformité et à des contraintes de coûts toujours plus grandes, les entreprises mettent en place des outils de gestion de leurs actifs logiciels. Mais que comprennent ces offres de services managés et quels sont les points d'attention avant de contractualiser ?

La tendance se confirme : les entreprises française avancent vers la mise en place d'une démarche SAM. Les bénéfices attendus sont d'abord économiques : réduction des coûts liés aux audits lancés par les éditeurs, rationalisation au juste prix des flux de support et optimisation des achats IT.

Mais les bénéfices constatés vont plus loin : les retours terrain démontrent que le SAM va jusqu'à impacter la capacité d'innovation, la performance et l'agilité des DSI.

Les 3 axes généralement reconnus comme les piliers d'une démarche SAM doivent être adressés par les entreprises :

  • People : ou la mise en place de moyens humains pour adresser le SAM
  • Process : la définition des processus associés au SAM
  • Technology : la mise en place d'outils pour industrialiser le SAM

Sur le terrain, la mise en oeuvre s'avère complexe, notamment du fait de la complexité de recruter des SAM aux compétences variées liées à la gestion des actifs logiciels : gestion des achats, gestion des déploiements, interprétation des clauses et métriques complexes, analyse, processus ISO et outillages, pour ne citer que les principaux. C'est dans ce contexte que les offres de services managés apparaissent comme séduisantes.

Les services managés SAM proposent généralement de couvrir un périmètre d'éditeurs clés à mettre sous contrôle, à travers des audits à blanc réguliers (souvent annuels) et un contrat pluri-annuel (généralement 3 ans).

Ils ont l'avantage de permettre la mise en place d'une relation de partenariat durable entre un prestataire et un client, sur des sujets où le contexte contractuel et techniques peuvent prendre un temps certain à appréhender.

Il est cependant nécessaire de prendre quelques précautions dans le choix d'une prestation de service managé SAM :

  • Le service managé inclut-il une notion d’audit de maturité et de définition de roadmap SAM ? L'objectif étant de proposer un plan d'actions pour prioriser et définir les actions à mener autour du SAM pendant la prestation pluri-annuelle
  • Quelle est la transparence de la prestation ? L'explication détaillée des règles de licensing fait-elle partie de la prestation ou les résultats des audits sont-ils fournis sous forme de " boite="" noire"
  • La prestation est-elle outillée, et si oui, les outils peuvent-ils être ré-internalisés ? Le SAM est toujours outillé, à minima dans Excel, mais la capacité d'un client à récupérer un outil industriel configuré et à un prix défini à l'avance est plus évidente que lorsque le prestataire utilise des macros propriétaires qu'il ne commercialise pas
  • Quelle est la capacité du prestataire à fournir des axes d'optimisation contractuels, techniques et commerciaux ?

Innovation / Production informatique