Intégration entre l’IT Asset Management (ITAM) et l’IT Service Management (ITSM)

Toute organisation est confrontée actuellement à une informatique hétérogène et des besoins différents en fonction des métiers. Une bonne visibilité de chacun des composants de l’infrastructure et des environnements de chacun est essentielle.

Lorsque l'IT est conçue pour fonctionner dans des environnements différents, il est quasiment impossible d'obtenir une bonne visibilité de l'ensemble de l'infrastructure. Vous êtes en présence d'équipes, d'outils et d'objectifs séparés, qui limitent le partage des informations et des données sur l'ensemble des environnements : réseau, base de données, serveur, datacenter, client, etc. Cependant, si vous disposez d'une bonne visibilité de tous les composants de l'infrastructure qui constituent les services métier pour l'ensemble de ces environnements, cela présente d'énormes avantages pour l'entreprise, en particulier en ce qui concerne l'analyse d'impact des changements.

Par exemple, un système de facturation en ligne des patients est un service métier que vous trouverez dans une entreprise de santé. Ce service s'exécute sur des serveurs potentiellement virtualisés, avec des logiciels comme des bases de données, des applications courantes ou développées sur mesure, ainsi que du middleware, du stockage, du matériel réseau, des mécanismes d'équilibrage de charge et une duplication pour la récupération après sinistre. Si un élément de ce service métier ne fonctionne pas comme prévu, l'entreprise peut perdre la confiance des utilisateurs par une publicité négative, perdre de l'argent, voire même faire l'objet d'investigations par des organismes de contrôle.

Chaque semaine, les journaux font leurs gros titres des nombreuses mésaventures des entreprises (tous secteurs confondus) victimes de coupures (ex : la panne géante chez HSBC au Royaume-Uni en janvier dernier), certaines liées à des tentatives de piratage, d'autres à des problèmes de synchronisation IT internes (ex : plus de 3h30 d’arrêt total du NYSE à Wall Street en juillet 2015 à cause d’une mise à jour logicielle). Plus les entreprises sont complexes, et plus elles utilisent les services de Cloud hybrides, les plateformes de gestion dans le Cloud, les infrastructures et plateformes SaaS, les sous-traitants et autres services de développement, plus ces entreprises ont besoin de garantir la stabilité de leurs services métier.

Examinons les facteurs qui peuvent conduire une entreprise à adopter une approche qui intègre la gestion des biens IT (ITAM) et la gestion des services (ITSM).

  1. Manque de visibilité des biens, aucune vue centralisée,
  2. Analyse efficace de l'impact des changements sur le centre de données,
  3. Injection d'agilité dans les flux de valeur,
  4. Besoin d'une vue globale des services métier,
  5. Accélération de l'identification des incidents et de la résolution des problèmes,
  6. Meilleure compréhension des relations des biens entre eux et avec les services,
  7. Distribution plus rapide des produits et services,
  8. Consolidation du centre de données,
  9. Application de la feuille de route ITIL.

Votre entreprise a-t-elle mis en place une solution intégrée d'ITAM et d'ITSM ?


Source : LANDESK Janvier 2016

Votre entreprise reconnaît-elle la valeur d’avoir une solution intégrée d'ITAM et d'ITSM ?


Source : LANDESK Janvier 2016

Dans un rapport du Gartner daté de novembre 2015 et intitulé « 3 cas d'utilisation pour choisir le bon outil de SAM », ce point a été de nouveau confirmé : l'ITAM et l'ITSM créent une synergie.

Afin de convaincre la Direction de l’entreprise que la somme l'ITAM et de l'ITSM forme un tout pertinent, construisez votre analyse de rentabilité en montrant comment cette approche peut aider votre DSI à atteindre, voire même dépasser les objectifs fixés pour 2016. À la prochaine coupure que subira votre entreprise (il y en aura forcément une), montrez qu'une meilleure visibilité de l'ensemble de votre environnement complexe aurait pu l'éviter.

Stockage / Serveurs