La SNCF teste les Google Glass

Les voyageurs d'un train iDTGV ont eu la surprise de se voir contrôler par des lunettes connectées...

Surprise à la gare de Lyon, à Paris, ce 23 octobre. Plusieurs contrôleurs attendaient les voyageurs en partance pour Bézier avec des Google Glass. Le but : améliorer la relation client.

En effet, une fois le billet scanné, des informations apparaissent sur les lunettes connectées de Google. Signal vert si le billet est valide, rouge s'il ne l'est pas. Mais ce n'est pas tout : des informations complémentaires, apparaissaient aussi, comme le nom, la date d'anniversaire ou la place dans le train du passager, entre autres. Autant d'informations susceptibles d'enrichir la relation client... C'est d'ailleurs pour la même raison qu'une compagnie aérienne s'était aussi lancée dans l'utilisation des Google Glass.

Pour l'instant il ne s'agit que d'un test mené par iDTGV. La filiale de la SNCF parle clairement d'une simple expérimentation. Elle a d'ailleurs dû débourser une belle somme pour s'offrir ses cinq paires de lunettes connectées, achetées chacune outre-Manche à plus de 1200  euros. Pas sûr que, dans ces conditions, un déploiement plus large génère un retour sur investissement motivant...

SNCF / IDTGV