La Société Générale déploie 90 000 tablettes tactiles Windows

La banque a décidé d'accélérer sa transformation numérique. Au programme : déploiement d'une énorme flotte de tablettes et migration de pas moins de 150 000 salariés vers Office 365.

Dans le cadre de son chantier de transformation numérique, la Société Générale a pris une décision de rupture afin de faire évoluer ses collaborateurs vers les usages digitaux : le déploiement de pas moins de 90 000 tablettes tactiles (Windows), et la migration de 150 000 salariés vers la suite bureautique à la demande Office 365. Le projet s'inscrit dans le cadre d'un vaste accord avec Microsoft, qui a été annoncé lors de la conférence de rentrée de Microsoft France ce 23 septembre. Sa mise en œuvre sera lancée début 2015.

La suite Office, le portail collaboratif Sharepoint, l'outil de communication Lync... La plupart des briques d'Office 365 sont concernées. Et pour plancher sur les nouveaux usages de collaboration et pratiques de gestion de la relation client qu'elles pourraient engendrer en interne, la Société Générale a créé un Think Tank impliquant des représentants métiers. Il a déjà permis de faire émerger plusieurs scénarios d'usage : disposer d'une messagerie et d'un agenda en mobilité certes, mais aussi d'une app pour réserver des salles de réunion et se repérer dans les vastes locaux du groupe.

Le réseau social d'entreprise Yammer au rendez-vous

"Nous avons aussi prévu d'utiliser la brique Yammer, car nous voulons donner la possibilité aux collaborateurs d'être connectés via un réseau social d'entreprise", confie Françoise Mercadal-Delasalles, directrice des ressources et de l'innovation du groupe Société Générale. Une boutique d'applications interne est aussi en projet. Baptisée SG Store, elle visera à proposer une série d'apps internes éligibles à cet espace, c'est-à-dire qu'elles ne devront pas véhiculer de données confidentielles. Des applications qui pourraient par exemple donner accès à des documents produits, et ainsi faciliter la réalisation sur tablettes de présentations chez la clientèle.

Derrière cette démarche se cache naturellement une réflexion sur ce que pourrait être le conseiller financier de demain, et l'agence du futur. "Les tablettes pourront aussi être utilisées par les salariés pour un usage personnel. Ils pourront d'ailleurs tout à fait accéder au Store de Microsoft pour installer leurs propres apps. Nous pensons en effet que cette liberté sera bénéfique pour eux, et donc pour l'entreprise", estime Françoise Mercadal-Delasalles. Là encore, une nouvelle pratique à laquelle la culture bancaire et son souci du verrouillage ne nous avait pas habitué.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE / Office 365