Amit Singhal, tête pensante du moteur de recherche, quitte Google

Une figure respectée du moteur quitte Google, après 15 ans de services. Il est remplacé par John Giannandrea, un spécialiste de l'intelligence artificielle.

C'est une page de l'histoire de Google qui se tourne. Amit Singhal vient d'annoncer qu'il allait quitter Google. Son nom ne dit peut-être pas grand-chose à l'internaute lambda, mais pour ceux qui s'intéressent aux moteurs de recherche, ce nom est bien connu, et inspire le respect. Et pour cause : Amit Singhal a été le 176e employé à rejoindre Google, en 2000. Sa mission : tout simplement repenser et améliorer le moteur lancé par Sergey Brin et Larry Page. Il sera resté dédié à cette tâche jusqu'à aujourd'hui. Vice-président senior, bénéficiant du titre le plus élevé parmi les ingénieurs de Mountain View de "Google fellow", il était responsable de la pertinence et de la qualité des résultats de recherche. C'était peut-être l'ingénieur qui en savait le plus sur l'algorithme qui classe les résultats.

Amit Singhal, 47 ans, a indiqué qu'il voulait passer plus de temps avec sa famille, et se consacrer à des œuvres philanthropiques. Il quittera Google le 26 février.

C'est sans aucun doute assez lourd de sens : son successeur, John Giannandrea est un spécialiste de l'intelligence artificielle et du machine learning, qu'il a par exemple pu injecter dans la reconnaissance d'images de Google Photos. John Giannandrea était auparavant le CTO de Metaweb, que Google a racheté en 2010, et qui a servi de base au Knowledge Graph.

Google / Moteur de recherche