SEO : ce que Google va changer cet été

Responsable de la lutte antispam de Google, Matt Cutts a révélé les mises à jour sur lesquelles travaille actuellement le moteur. Les liens artificiels et le Black Hat SEO sont une nouvelle fois clairement dans le viseur...

Quels changements prépare Google pour ces prochains mois ? C'est exactement la question à laquelle Matt Cutts, responsable de la lutte contre le spam chez Google, a répondu dans une nouvelle vidéo adressée aux SEO et webmasters. Plusieurs projets ont été annoncés, qui devraient, à en croire le porte-parole, voir le jour cet été 2013. En voici les principaux.

 Matt Cutts l'a redit, le prochain déploiement de Penguin est "assez proche", et il s'agira bien d'une nouvelle version majeure du filtre. Appelé en interne Penguin 2.0, il devrait pouvoir "analyser plus profondément" et aussi avoir "plus d'impact" que la première version mise en place il y a déjà plus d'un an.

 La chasse aux liens achetés transmettant du PageRank (les backlinks "dofollow") devrait continuer de plus belle. Les liens insérés dans les publireportages, et tous ceux ne respectant pas les consignes de Google devraient ainsi, selon Matt Cutts, être "plus sévèrement sanctionnés". Un avertissement qui s'inscrit clairement dans la continuité des sanctions récemment observées. Le responsable de la lutte antispam précise également vouloir qu'un avertissement soit donné aux lecteurs lorsque le contenu a un objectif publicitaire.

 Les requêtes particulièrement polluées par le spam et les Black Hat SEO devraient voir leurs pages de résultats épurées. Ce qui ne devrait pas être très difficile pour certaines d'entre elles - analysées en détails par des experts pour le JdN. Matt Cutts évoque "deux changements" qui vont pouvoir s'attaquer à ce problème de requête "spammy".

 Les liens facilement obtenus par les spammeurs et les Black Hat SEO devraient perdre de leur efficacité. Afin que leurs techniques deviennent "moins efficaces", Matt Cutts promet une "une nouvelle méthode" d'analyse des liens, "plus sophistiquée". Il parle même d'ôter la valeur de ces liens. L'équipe de Google aurait "de bonnes idées" sur la question, et aurait même commencé à les tester, pour pouvoir déployer quelque chose "dans les prochains mois".

Un été mouvementé pour le Black Hat SEO ?

Bref, entre Penguin 2.0, le nettoyage des requêtes spammées, et la dévalorisation des liens des spammeurs, les prochains mois devraient être, à en croire Google, particulièrement rudes pour les adeptes du Black Hat SEO. Matt Cutts les prévient d'ailleurs très explicitement, les menaçant d'un "été mouvementé". 

 Une prime pour les sites d'autorité. Matt Cutts affirme que Google va pouvoir mieux détecter les sites qui font autorité sur leur domaine et ainsi mieux les valoriser dans les pages de résultats.

 Un Panda moins méchant ? Google continue de travailler son algorithme Panda, et pense avoir trouvé comment éviter de sanctionner trop sévèrement certains sites qui ne le méritent pas. Il s'agit plus précisément des sites de la "zone grise", à la limite de déclencher la pénalité Google Panda. Pour ces sites-là, Google pense désormais pouvoir détecter des "signaux supplémentaires de qualité" qui permettraient d'"adoucir l'effet" d'une pénalité de Google Panda.

 Encore des nouveautés concernant la multiple présence d'un même domaine sur une page de résultats. Matt Cutts affirme que Google empêche déjà cela sur les premières pages de résultats, pour repousser ces apparitions multiples (les "clusters") sur les pages suivantes. Un autre changement, "bientôt déployé", devrait permettre, lorsqu'un tel cluster se présente, que le domaine déjà apparu plusieurs fois apparaisse moins dans les pages suivantes.

Référencement naturel / Référenceurs