SEO Local : des milliers de pages Google+ Local détournées

Un spécialiste du SEO a découvert qu'au moins 4500 fiches d'hôtels sur Google+ pointaient vers des sites qui n'avaient rien d'officiel.

Que s'est-il exactement passé sur Google+ Local ? Pour l'instant ce n'est pas très clair, mais le spécialiste du SEO Danny Sullivan révèle aujourd'hui sur son site SearchEngineLand.com que des milliers de pages d'hôtels ont été détournées. Plus précisément, les liens sortants associés aux fiches ont pointé vers un site tiers qui n'a rien d'officiel. Par exemple, plutôt que de pointer vers le domaine Marriott.com, la fiche pointait vers "roomstobook.info", un site tiers non officiel dédié à la réservation de chambres.

Au moins 4500 fiches Google+ Local d'hôtels ont ainsi été détournées vers Roomstobook.info ou d'autres sites similaires, a pu compter Danny Sullivan. Alerté, Google a commencé à faire le ménage (pages supprimées, ou lien officiel remis) et a indiqué "être conscient du problème" et "travailler à une solution".

La manière dont ces détournements ont concrètement pu avoir lieu reste difficile à expliquer. Normalement, tout le monde peut suggérer une modification sur une fiche Google+ Local, mais cette dernière doit être validée par Google avant d'être effective.

Référencement naturel / Spamdexing