MeeGo : l'alliance d'Intel et Nokia pour contrer Google Android

Sur le segment des OS mobiles, Nokia et Intel peinent à imposer leurs produits pour smartphones séparément. Ils s'allient donc et proposent dès cette année un système d'exploitation libre.

Profitant du Mobile World Congress de Barcelone, les sociétés Intel et Nokia viennent d'annoncer aujourd'hui la fusion de leurs deux plates-formes logicielles Moblin et Maemo. Ces deux systèmes d'exploitation Open Source pour appareils mobiles sont apparus en même temps que le projet Android de Google, qui a depuis connu un succès beaucoup plus franc que ceux-là.

Cette fusion va donner lieu à la création d'une nouvelle plate-forme logicielle, toujours sous Linux. Celle-ci devrait pouvoir fonctionner sur diverses plates-formes matérielles, dont les PC de poche, les netbooks, les tablettes, les smartphones, les téléviseurs connectés et les systèmes embarqués destinés aux véhicules.

Cette nouvelle solution, qui remplace Moblin côté Intel et Maemo côté Nokia, se nomme MeeGo. Les deux entreprises invitent d'ailleurs les membres des deux communautés de développeurs à adopter le nouveau produit pour développer des applications. Techniquement, MeeGo s'appuie sur les capacités du cœur du système d'exploitation Moblin et sur l'application Qt et son environnement d'interface utilisateur pour les développeurs de logiciels.

Les premiers terminaux sous MeeGo arrivent en 2010.

Nokia annonce également que l'Ovi Store, le magasin en ligne d'applications de Nokia sera le circuit de commercialisation des applications et contenus de tous les appareils Nokia, y compris ceux qui fonctionnent sous MeeGo ou Symbian. Intel de son côté assure que l'Intel AppUpSM Center sera le relais de distribution des appareils d'architecture Intel sous MeeGo fabriqués par d'autres intervenants.

Nokia annonce par ailleurs que les premiers terminaux sous MeeGo devraient être disponibles en cours d'année 2010. MeeGo apparaît désormais pour Nokia comme une nouvelle brique sur le marché des téléphones portables qui pourrait l'aider à conserver son leadership dans le domaine des systèmes d'exploitation mobile.

Le constructeur finlandais annonçait en effet la semaine dernière que Symbian, son système d'exploitation pour téléphones portables de début et milieu de gamme, était désormais entièrement passé sous licence Open Source. Avec MeeGo et l'alliance avec Intel, c'est cette fois le segment des smartphones qui est visé. Google Android, RIM, Microsoft et Apple, les principaux concurrents de la marque, sont directement visés par cette nouvelle initiative.

Alliance / Google