Windows 8 : Intel se fait taper sur les doigts par Microsoft

Les esprits s'échauffent entre les deux partenaires historiques. Microsoft a démenti les informations d'Intel sur l'existence de 4 versions de Windows 8 pour architectures ARM nécessitant de redévelopper les applications conçues sous x86.

Les récents propos de René James, en charge des logiciels et des services chez Intel, ont heurté Microsoft au point de le faire sortir de ses gonds. Alors que cette dernière avait publiquement indiqué l'existence de plusieurs versions de Windows - dont une "traditionnelle" basée sur x86 et supportant les applications existante et d'autres pour architectures ARM qui nécessiteront un redéveloppement - Microsoft a formellement indiqué le contraire.

"Les déclarations d'Intel sur les prochaines versions de Windows étaient fausses et trompeuses. Depuis les premières démonstrations de Windows sur SoC, nous avons clairement indiqués n'en être qu'au tout début de développement. A ce stade, nous n'avons pas plus de détails et d'informations à donner", a sèchement indiqué la firme de Redmond.

Reste à savoir les raisons qui ont poussées un ponte d'Intel à lancer de fausses informations, ce qui est loin d'être par ailleurs le style de la maison. A moins que Microsoft ait tout simplement mal pris le fait de voir l'un de ses partenaires les plus proches lui griller la politesse, la firme de Redmond préférant sans doute livrer elle-même ses propres secrets...
 

Intel / Microsoft