E-commerce : 4 astuces pour bien préparer son site Web aux soldes d’été !

Les soldes d’été débutent ce mercredi 24 juin pour se terminer le 4 août prochain. Cette période est incontournable pour chaque e-commerçant, les soldes représentant une part importante du chiffre d’affaires annuel.

L'e-commerce est un secteur très attractif pour les jeunes entrepreneurs qui souhaitent se lancer. L’envie d’attirer de nombreux clients au moment des soldes afin de bénéficier d’une hausse des fréquentations sur le site engendrant ainsi une hausse du chiffre d’affaire de la start-up met des étoiles dans leurs yeux.

Mais attention, la promesse d’un chiffre de ventes élevé s’évanouira totalement en cas d’indisponibilité du site Web ou d’affichage trop long des pages ou encore de liens n’aboutissant pas. Pour de nombreuses start-ups, les problèmes techniques et les interruptions se produisant pendant cette période peuvent aboutir à une perte de clients et de prospects, voire un chiffre d’affaire négatif, ce qui n’est pas envisageable lorsqu’il s’agit d’une jeune entreprise. Elles doivent s’assurer que leur site Web est « prêt pour les soldes d’été » et voici quatre astuces pour les y aider :

1.    Initier une surveillance en prévention

Il faut parfois du temps pour que se manifestent les défauts et les défaillances d’un site Web. Il arrive que des entreprises intensifient la surveillance de leur site Web à l’approche des soldes pour finir par s’apercevoir qu’elles auraient pu identifier et corriger une erreur critique depuis des mois.

Il est essentiel de mesurer la disponibilité. Or, celle-ci peut s’avérer plus complexe à surveiller qu’il n’y paraît. S’il suffit de saisir l’URL d’un site Web dans un navigateur pour en vérifier la disponibilité, cela ne donne qu’un aperçu partiel de ses performances. Non seulement, il faut surveiller cette disponibilité en temps réel, mais il est également important de vérifier si elle diffère d’un serveur miroir à l’autre sur des sites distincts.

En résumé, la disponibilité d’un site Web doit être surveillée du point de vue du consommateur.

2.    Surveiller les données étroitement liées à l’expérience client

L’expérience client est conditionnée par la disponibilité. Une fois cet aspect réglé, il est essentiel de s’atteler aux facteurs qui influencent l’impression que produit le site Web sur les consommateurs.

Du point de vue technique, la vitesse d’affichage des pages et leur temps de chargement complet sont assurément les aspects primordiaux de l’expérience client. Quel que soit l’article vendu, il y a de fortes chances que les clients puissent trouver le même, ou presque, sur un autre site Web. Cela finira d’ailleurs par se produire si les temps de réponse sont trop longs.

Pour déterminer la vitesse d’affichage des pages, il faut effectuer des requêtes Ping et des mesures du temps de chargement. Il faut également trouver une solution pour mesurer le temps de chargement des pages complètes dans un navigateur.

De plus, il faut prévoir suffisamment à l’avance de tester méticuleusement le site pour détecter toutes les erreurs possibles. Au-delà de la richesse de contenu du site Web, son fonctionnement doit être parfait !

3.    Dégager de l’espace disque

Une fois rassuré sur le fonctionnement du site et sur la vitesse de chargement de son contenu, le temps est venu pour l’administrateur du réseau de se consacrer aux détails essentiels qui font la différence. Là encore, il doit agir le plus tôt possible.

L’espace disque disponible sur les serveurs est essentiel car il peut s’épuiser rapidement avec les journaux, les entrées de base de données et les téléchargements de vidéos et de photos. En cas de buzz autour d’une start-up organisant un concours vidéo, par exemple, l’administrateur veillera à ce que les productions des internautes n’encombrent pas le serveur de l’entreprise le premier jour des soldes. Il est conseillé de surveiller de près la charge des processeurs en début de période estivale. Il est même souhaitable de simuler une forte charge de travail pour tester le comportement du serveur en cas de pic d’activité.

Il existe un grand nombre d’applications Web gratuites ou peu onéreuses permettant de s’assurer que tous les liens fonctionnent.

4.    Peaufiner les détails !

Il est recommandé de s’atteler aux petits détails susceptibles de décevoir ou gêner le consommateur. Toute entreprise publiant un site Web endosse de fait le rôle d’éditeur et les clients sont en droit d’exiger d’elle un contenu actualisé, exempt de fautes d’orthographe et de syntaxe. Cela peut sembler évident, mais rien n’est moins facile lorsque le contenu du site s’étend sur plusieurs niveaux. Start-ups : soyez exigeantes sur l’aspect final de votre site.

 Si le retour sur investissement n’est pas apparent d’emblée, une surveillance et une préparation initiées sans tarder contribueront en grande partie à la réussite commerciale des soldes d’été pour les start-ups La période estivale est aux acteurs du commerce en ligne ce que les Jeux olympiques sont aux sportifs : en surveillant leur système et en corrigeant les problèmes pendant la période préparatoire, ils sont sûrs de décrocher la médaille !

Fevad