Avancées et avantages de l'Internet des Objets

Une étude récente de l'Economist Intelligence Unit révèle que l'Internet des objets est, selon les professionnels du marketing, la tendance qui aura le plus fort impact pour eux d'ici 2020. Quasiment n’importe quoi peut être connecté au net ou à d’autres produits...

Une étude récente de l'Economist Intelligence Unit révèle que l'Internet des objets (IoT – Internet of Things) est, selon les professionnels du marketing, la tendance qui aura le plus fort impact pour eux d'ici 2020. D'après les prévisions, le secteur pèsera 4 billions de dollars en 2024. Chaque année, des milliards et des milliards de produits de grande consommation sont fabriqués et vendus, et quasiment n’importe quoi peut être connecté au net ou à d’autres produits. L'IoT fournira donc aux marketeurs de nouvelles opportunités et de nouveaux défis, en même temps qu'il proposera à leurs publics-cibles des offres et des promotions.  

L’augmentation du nombre d'appareils connectés a entraîné celle du nombre de composants nécessaires pour filtrer les volumes croissants de données générées. Les marketeurs doivent désormais superviser la collecte de ces données, en collaboration avec l'équipe informatique dans un souci d'efficacité. Ils devront aussi comprendre l'importance d'une infrastructure informatique flexible et agile et se familiariser avec les solutions pour les données et le cloud permettant d'améliorer la vitesse des systèmes d'analyse et d'obtenir ainsi des résultats optimaux. 

Les opportunités de l'IoT pour les marketeurs

Ces développements, associés aux algorithmes d'apprentissage des machines, sont en train de transformer les expériences client et donc de créer de nouveaux flux de revenus pour les professionnels du marketing.

Tandis que les appareils seront de plus en plus connectés, les marketeurs seront en mesure de se rapprocher de leurs clients et de leur offrir des expériences plus personnalisées et plus engageantes. Les exemples d'application de l'IoT dans des scénarios marketing sont désormais innombrables. La technologie de micro-localisation Beacon, par exemple, sert à alerter les entreprises lorsqu'un client potentiel se trouve à une distance pré-définie. Ainsi, des offres spécifiquement ciblées peuvent lui être envoyées sur son terminal connecté, l'incitant à entrer dans la boutique et à effectuer un achat. 

À l'intérieur d'un magasin, les technologies de l'IoT peuvent optimiser le réseau interne des systèmes de gestion et la liaison entre espaces de vente et de stockage. Avec cette meilleure visibilité du stock, la productivité des collaborateurs augmente, de même que la satisfaction des clients. Les géants de la distribution Walmart et Tesco ont fait l'essai d’étiquettes numériques, de capteurs en boutique et de puces RFID pour améliorer l'automatisation. Les managers sont ainsi à même de voir si un article a été placé dans le mauvais rayon ou s'il est en rupture de stock, ce qui permet d’améliorer l'expérience client.

En marketing, les données jouent également un rôle crucial. Les opérateurs mobiles, par exemple, tirent déjà parti des données consommateur pour cartographier la fréquentation de certaines zones. A terme, ces précieuses informations pourraient permettre d’anticiper certains scénarios pour adresser des offres personnalisées à des publics-cibles. 

Aucun professionnel du marketing ne peut plus désormais travailler dans un « monde déconnecté ». Quels sont donc les principaux facteurs à prendre en compte lors du déploiement de l'IoT pour améliorer le service client ?

Une analyse client plus intelligente 

L'IoT sera en mesure à la fois d'agréger et d'analyser les données client provenant des billions de points de contact avec les consommateurs, permettant ainsi aux marketeurs de disposer de profils utilisateurs plus détaillés et plus précis. Il s'agit là pour eux d'un avantage inestimable : correctement exploité, il peut les aider à comprendre les comportements d'achat de leurs cibles et à quel stade du processus d'achat elles se trouvent. Cette meilleure compréhension leur permettra de proposer les bons produits et services au bon moment et d'apporter une solution ou une réponse appropriée à une demande, participant ainsi à cela la conclusion d'une vente. 

Sécurité

La protection des données, la vie privée et la sécurité sont souvent les principales inquiétudes des sceptiques de l'IoT. Pour calmer ces inquiétudes, il serait utile de donner aux clients les informations relatives au lieu de stockage et à la nature des données qui les concernent.

La troisième plateforme

Bien sûr, l'IoT n'est rien sans les piliers technologiques de ce que l'on appelle la « Troisième Plateforme » : services cloud, big data et analytique, informatique mobile et réseaux sociaux. L’IoT a besoin de la souplesse du cloud pour s'adapter à la multiplication des milliards d'appareils et de capteurs dans le monde. Sans les technologies big data, nous ne pouvons pas avoir accès à la totalité des données et en tirer les conclusions nécessaires pour comprendre les besoins de nos clients avec précision. La technologie mobile est indispensable pour que les appareils se connectent aux réseaux téléphoniques et partagent leurs données.

L'avenir de l'IoT en entreprise

Aujourd'hui, nous ne faisons qu'entrevoir les multiples possibilités de l'IoT. Dans un avenir proche, chacun des appareils que nous posséderons sera connecté d'une manière ou d'une autre, afin d'améliorer ses capacités et les services qu’ils peuvent nous rendre. Une fois que nous aurons surmonté les réticences de certains face aux services basés sur le cloud et à l'analyse des données, plus rien ne sera impossible.

Autour du même sujet