Cette start-up pourrait bien faire de l'ombre à Oculus Rift

ANTVR Facebook Oculus Rift ANTVR, start-up à l'origine d'un casque de technologie immersive en open-source, vient de lancer une campagne Kickstarter.

Le spécialiste américain des technologies de réalité virtuelle, Oculus VR, a été racheté en mars par Facebook pour deux milliards de dollars. Une acquisition qui a pu surprendre de la part du réseau social, habituellement peu tourné vers le hardware : la start-up pionnière est à l'origine d'un casque de technologie immersive. Si ce genre d'applications n'en est encore qu'à ses balbutiements, des sociétés s'engagent pourtant dans le secteur embryonnaire de la réalité virtuelle. Le projet Morpheus, dévoilé par Sony en mars, cherche ainsi à adapter la réalité virtuelle sur Playstation. Pour Facebook, l'enjeu n'est pas de faire des bénéfices avec la vente du casque Oculus Rift, a précisé Mark Zuckerberg en annonçant le rachat. Le véritable enjeu : créer un écosystème d'applications et monétiser la plateforme. "Il y aura peut-être de la publicité dans le monde virtuel", a commenté le CEO. "Si nous parvenons à bâtir la plate-forme que nous voulons bâtir, il y aura beaucoup d'opportunités de monétisation", a ajouté David Ebersman, le directeur financier de Facebook.

Plateforme open-source

Mais un nouvel arrivant cherche à se faire une place en apportant aux applications de réalité virtuelle un avantage déterminant : contrairement à celles d'Oculus et de Sony, la technologie du chinois ANTVR est open-source et ne se limite donc pas à une série de jeux et d'applications limités. Le casque ANTVR est compatible avec les jeux spécialement imaginés pour le masque Oculus Rift, mais aussi pour PC et consoles diverses. Les utilisateurs peuvent jouer à n'importe quel jeu et les développeurs peuvent accéder à la plateforme pour y développer leur application. La technologie s'adapte à la taille de l'écran et est dotée de lentilles asphériques, "compatibles avec des images normales, contrairement aux lentilles sphériques, mais aussi plus lumineuses et fines". Et une manette transformable est livrée avec le masque : elle peut être tour à tour une manette classique, un joystick, un sabre laser ou un pistolet.

antvr
ANTVR vient de lancer une campagne de financement participatif sur Kickstarter. © Capture d'écran Kickstarter

La start-up a lancé une campagne Kickstarter il y a deux jours et déjà levé plus de 90 000 dollars, sur un objectif de 200 000. Le kit développeur coûte environ le même prix que l'Oculus VR, lors de sa première campagne de financement participatif, à partir de 300 dollars. Les premiers prototypes ont déjà été construits et la campagne va permettre d'en délivrer de nouveaux à des développeurs pour améliorer le projet et multiplier ses applications. La production de masse est prévue pour août 2014, la livraison pour septembre.

Alors que ses concurrents limitent l'utilisation de leurs masques à leurs propres jeux et applications, le concept d'ANTVR pourrait séduire les utilisateurs par ses possibilités de compatibilité. D'autant que si les premières applications d'ANTVR, comme celles d'Oculus VR, sont avant tout dédiées à l'univers du gaming, celles qui seront développées dans le futur devraient toucher de nombreux autres secteurs comme la santé ou l'industrie.

Facebook / Open source