Le Français Drivy, service de location de voitures entre particuliers, lève 6 millions d'euros

Alven Capital et Index Ventures montent au capital de la start-up parisienne qui souhaite étendre son service en Europe.

Drivy, start-up spécialisée dans la location de voitures entre particuliers, vient de boucler un nouveau tour de table de six millions d'euros auprès de ses investisseurs historiques, Index Ventures et Alven Capital. Cela porte à huit millions d'euros les fonds levés par la start-up parisienne depuis sa création, en décembre 2010. Drivy va ouvrir des bureaux en Allemagne et en Espagne, puis compte s'aventurer dans d'autres pays européens. Les fonds serviront également à renforcer l'équipe de la start-up en France et en Europe et à continuer de faire évoluer la plateforme.

Flotte de 16 000 voitures

Fondée par Paulin Dementhon et Nicolas Mondollot, Drivy revendique 250 000 loueurs et locataires en France et 20% d'augmentation mensuelle. Les locataires ont accès sur la plateforme à 16 000 voitures en France et Drivy revendique un prix de location environ 30% moins cher que les loueurs traditionnels.

Cette nouvelle levée de fonds est un signe de la détermination de la start-up à accélérer sur le marché européen tandis que son concurrent français, Ouicar, vient d'annoncer le rachat du site Unevoiturealouer.com. La plateforme avait levé trois millions d'euros en février dernier auprès de ses actionnaires historiques, Jaïna Capital et Ecomobilité Ventures. Lancée en 2012, la start-up revendique désormais 200 000 membres sur son site et une flotte de 12 000 véhicules.

Levée de fonds