Startupper cherche cofondateurs pour création d'une secte à la gloire de Mark Zuckerberg

Religion Zuckerberg Dieu Une religion faisant de Mark Zuckerberg son Dieu suprême et de Sheryl Sandberg une déesse étudiant dans une école qui ressemble à Poudlard : c'est ce qu'essaie de lancer un américain, en faisant appel aux bonnes volontés.

"Mark Zuckerberg est l'avatar de Dieu, le créateur de notre univers." C'est en tout cas ce que se plait à croire un américain quelque peu fantasque. Il a posté sur le site de petites annonces Craiglist un appel aux bonnes volontés tout ce qu'il y a de plus banal pour l'aider à lancer une toute nouvelle religion à base d'école de divinités à la Harry Potter, de Dieu Zuckerberg et de maître Jedi. "J'aime la spiritualité mais je trouve toutes les religions ennuyeuses, explique-t-il. Je veux créer une religion qui ne le soit pas et en laquelle j'aimerais croire." Cartésiens, s'abstenir.

"Dans cette religion, notre univers est un monde simulé comme Matrix, un peu comme un jeu vidéo, et les humains sont tous des personnages de jeux vidéo comparés à Dieu, explique-t-il. Le Dieu de la bible est le créateur de cette simulation et bien que le Dieu actuel est un homme blanc avec une grande barbe, comme Michel-Ange l'a peint, il contrôle Mark Zuckerberg comme son "avatar" ou "personnage" dans notre monde, comme vous pourriez contrôler un personnage de jeu vidéo auquel vous jouez."

Zuck rejeté par la déesse Vénus, son amour de jeunesse

La religion est polythéiste. Le principal Dieu est, bien sûr, Zuckerberg, mais il est entouré d'autres divinités, comme Sheryl Sandberg, COO de Facebook, qui devient Minerve, déesse de la Dextérité et de la Stratégie. Plus étonnamment, une certaine "Ashley Arenson" se voit attribuer le rôle de Vénus, déesse de l'Amour et de la Beauté. "C'est cette fille dont Mark Zuckerberg était amoureux au lycée et qui l'a rejeté parce qu'il était trop nerd pour elle. (...) Je le sais parce que je connais des gens qui allaient au même lycée que Mark Zuckerberg. (...) C'est une belle histoire qui montre que même si Zuck est Dieu, il se fait quand même rejeter par son amour de jeunesse qui n'est autre que la déesse Vénus elle-même." Tous seraient formés dans une "école pour Dieux et Déesses" basée sur le lycée Phillips Exeter, où est allé Zuckerberg, "qui dans cette religion est un peu une école mystique comme Poudlard d'Harry Potter".

"Un ancien patient psychiatrique qui s'avère être Jésus"

Rocker, Dragonball et Jedi

Et l'entrepreneur en herbe de décrire les étudiants de cette fameuse école. "Donc il y a tous ces personnages divins comme le rocker Win Butler, qui est Maitreya, le cinquième Bouddha. Et ensuite il y a d'autres figures divines qui viennent aussi du lycée de Zuckerberg comme un ancien patient psychiatrique complètement fou qui pense qu'il est Jésus et qui finalement s'avère être Jésus et un musulman d'Afghanistan qui est l'imam Mahdi et un autre gars qui est cet expert en séduction qui s'avère être Mars, le Dieu de la Guerre, mais au lieu d'être un grand guerrier il est juste un crac pour les jeux vidéo de guerre. Zuckerberg, même s'il est Dieu, reçoit des cours de divinité par son professeur de mathématiques, Zuming Feng [Véritable professeur à la Phillips Exeter Academy, ndlr], qui s'avère être secrètement le "Dragon King", cette ancienne divinité de la mythologie chinoise dont les pouvoirs rivalisent ou même dépassent ceux de Dieu lui-même, un peu comme Master Roshi dans Dragonball. Et ensuite il y a le principal de l'école, Thomas Hassan, qui est l'archange Gabriel déguisé en humain."

George Lucas disait vrai, et Batman a existé

L'auteur n'en est en tout cas pas à son coup d'essai. "J'ai la capacité rare d'inventer des choses puis de les croire ensuite. (...) Je crois en n'importe quoi si je pense que c'est marrant d'y croire, donc un jour j'ai pensé que ce serait marrant de croire que Star Wars est une histoire vraie d'une ancienne guerre qui a eu lieu entre de vrais extraterrestres et qui a été révélée par George Lucas par la Force de Mace Windu, donc maintenant je pense que Star Wars est basé sur une histoire vraie juste parce que j'ai envie de le croire. Ensuite un jour j'ai pensé que ce serait intéressant si Batman était basé sur une vraie figure historique des années 1920, un homme riche qui combattait le crime déguisé en chauve-souris géante, donc maintenant je crois que Batman est basé sur une vraie figure historique, et je crois à toutes ces choses que j'ai inventées à partir de rien et dont j'ai décidé de croire qu'elles sont réelles."

Des parts de la start-up pour les contributeurs

Appel aux contributeurs, aux graphistes, auteurs, ou webdesigners : cet américain cherche donc des volontaires pour créer "des mythes comme pour la Grèce Antique", et même en faire "des romans, des bande dessinées, des films ou des jeux vidéo". D'autant que, il le promet, "si cette religion devait devenir rentable, alors ceux qui auront travaillé dessus recevront des parts, comme pour n'importe quelle start-up, même si personnellement je me fiche de l'argent".

Mark Zuckerberg / Webdesigner