Les innovations retail les plus marquantes du mois de septembre 2018

Comme chaque mois, focus sur les innovations qui changent l’expérience shopping. Ce mois-ci, l'expérience client est au cœur des problématiques avec un élégant showroom La Redoute, un pop-up store "luxe" pour Lidl, du phygital pour Nike et... une supérette Cartier très particulière!

La Redoute résiste à Amazon !

L’ex-vépéciste La Redoute doit faire face à la concurrence accrue du géant Amazon et c’est peu dire qu’elle y met les moyens ! Ainsi, le e-commerçant français vient d’ouvrir une quinzaine de points de vente "user-experience centric" et un showroom porte-étendard rue Etienne Marcel.

Pour séduire les clients, quoi de mieux qu’un vendeur augmenté d’une tablette, qu’une déco sobre, chic et dernier cri ainsi que des activités type "atelier tissage ou broderie" ? La Redoute l’a bien compris, le nerf de la guerre, c’est désormais l’expérience in-store "live" et la marque multiplie donc les corners et magasins dédiés à ses différentes collections aux quatre coins de la France.

La stratégie de La Redoute est de contrer Amazon sur un terrain que le pure-player américain ne maîtrise pas encore parfaitement : la phygitalisation des points de vente à travers une politique globale de "déringardisation" en spécialisant ses magasins sur la décoration et le prêt-à-porter. Une stratégie payante qui repose également sur une utilisation de la data et de la logistique puisque les commandes sont désormais traitées en deux heures grâce aux entrepôts modernisés de Wattrelos et à un programme de fidélité "La Redoute et Moi" (15 euros par an) qui permet d’être livré de manière illimitée tout en bénéficiant de réductions. Pour information, Amazon Premium coûte 49 euros par an !

Pour en savoir plus, cliquez ici

Lidl, le pop-up store du vin

En France, le distributeur allemand Lidl a toujours assez mauvaise presse malgré son titre qui le consacre "Meilleure Chaîne de Magasins" depuis quelques années. Alors, pour séduire la population française et, tout particulièrement, les exigeants consommateurs parisiens, l’enseigne a lancé le 5 septembre dernier un pop-upstore dédié au vin.

"La cave à vin", son appellation, a ouvert dans le 4ème arrondissement parisien en même temps que débutait La Foire aux Vins et a pour objectif de lever les réticences des parisiens en proposant une gamme de 30 vins "trouvailles" et des produits alimentaires "Deluxe" avec pour unique leitmotiv le made in France. Une façon habile de s’implanter dans la localité parisienne et proposant des produits de qualité ayant pour but de casser l’image "cheap" du distributeur "smart-discount".

Pour en savoir plus, cliquez ici 
Le “Nike Live Store”: le live au service du client

C’est à Melrose Avenue, en plein cœur de Los Angeles Ouest, que Nike a décidé d’ouvrir son dernier concept store, le "Nike by Melrose". Au menu, le règne du phygital ; en effet, c’est grâce à la data que la marque à la virgule propose les produits les plus demandés en ligne dans son point de vente et gère en plus ses stocksde la manière la plus optimale possible.

Mais le concept casse également les barrières entre physique et digital avec plusieurs usages : le scan des codes-barres pour connaître la disponibilité des produits et obtenir plus d’informations sur ceux-ci, un renouvellement des stocks toutes les deux semaines au lieu des six habituelles, la possibilité d’essayer et de pré-reserver des chaussures après les avoir vues sur l’application ou encore un "bar central" qui permet de commander ses sneakers "minute".

L’expérience client estmagique et basée sur la vitesse ! Ainsi, via le Nike Express Session, vous pourrez avoir un RDV en 15 minutes avec une sorte de personal shopper qui vous aidera à trouver le look de vos rêves ou la sneaker unique. Evidemment, le drive-to-store est également à l’honneur avec un service de messagerie par SMS "Swoosh Text" de commander un produit en ligne et d’être livré… sur le parking du magasin ! D’autres services de retouches ou encore de fidélité sont dédiés aux membres de Nike Plus et également disponibles in-store.

"Le temps, c’est de l’argent" n’a encore jamais été mieux appliqué en point de vente grâce à un concept phygital "time centric" qui offre une expérience client de haute-volée !

Pour en savoir plus, cliquez ici

La Supérette Cartier : lessive et soupe au champagne !

Et si on vous disait qu’à Tokyo, au coin de la rue, vous auriez pu au moins de Septembre et ce, de midi à vingt heures, vous procurez des nouilles instantanées dans une supérette Cartier ? C’est l’idée originale du joaillier français qui a lancé en Septembre dans un quartier huppé de Tokyo un "convenient-store" nommé "Juste un clou" - référence à sa collection de bijoux – offrant aux visiteurs une gamme de produits haut de gamme.

La marque de luxe joue ici la carte de l’originalité mais également du local. En effet, un tel concept ne fonctionnerait certainement pas dans tous les pays mais elle s’appuie sur la culture nippone, fan de convenient-stores pour mettre en valeur ses produits de luxe. Evidemment, au milieu des gâteaux et de la lessive, vous pouviez essayer les collections de bijoux de l’enseigne ! Un simple coup de com’ ? Non, surtout une orientation décalée pour une marque de luxe souvent jugée "vieillotte" qui lui permet de toucher directement la population locale en s’appuyant sur ses goûts. Une belle illustration de la connaissance client, non ?

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Autour du même sujet

Annonces Google