Tagwalk, Valentine's Pepper, Farfetch : La mode à l'heure de la révolution numérique

L'industrie du luxe continue sa métamorphose en se laissant happer par l'ère du digital. Malgré un conservatisme certain, le monde le mode voit aussi émerger des entreprises 100% digitales qui n'opèrent pas de changement mais naissent en plein boom du numérique.

Le monde de la mode n'a certainement jamais été aussi scruté. Depuis l'avènement de LVMH, des réseaux sociaux et de la présence des maisons de couture dans la musique, l'industrie du luxe continue de gagner du terrain tout en confirmant son statut privilégié emprunt de conservatisme.

Et dans cette jungle où l'art côtoie le business de façon permanente, de nouvelles entreprises apparaissent et bouleversent les codes du luxe. E-journalisme, stylisme 2.0 ou encore sites de dépôt-vente à succès, la mode quitte ces anciens codes et ne cesse de glisser dans l'ère du digital avec une facilité déconcertante.

Tagwalk : le Google de la mode






Tagwalk. C'est le moteur de recherche 100% fashion créé par une ancienne styliste. Véritable succès médiatique, cette plateforme étonne par sa construction et sa conception habile. Grâce à des mots-clés, il est possible de rechercher des milliers de photos en rapport avec la mode : créateurs, défilés, saisons etc.
Un potentiel énorme pour une offre 100% gratuite du côté des utilisateurs. Comment la marque se rémunère ? En proposant un visibilité aux grandes maisons de coutures ainsi qu'aux marques émergentes. C'est le parfait mariage entre la mode et le web.
Les audiences explosent, le concept plait et la créatrice de Tagwalk semble être auréolée au sein même d'un secteur pourtant réputé conservateur. Un succès fulgurant à surveiller de près.


Valentine's Pepper : le Vogue des millenials






Valentine's Pepper. C'est le web-magazine du moment. Véritable temple de l'information, le site marche sur les pas de Vogue en simplifiant néanmoins son offre et en faisant de sa communauté une force de frappe. Avec 50 000 visites par mois et des réseaux sociaux au concept "polaroid", ce Vogue 2.0 ne cesse de gagner du terrain. Son maître mot ? Juger les défilés sans langue de bois. Devenu spécialiste de la fashion week, le web-magazine épuré au marketing bien pensé réunit autour de lui un groupe de fidèles étonnant : les Golden Peppers. 
Le Valentine's Pepper ne semble pourtant pas vouloir faire de l'ombre à Vogue mais plutôt changer l'aspect d'un magazine numérique. L'évolution vers une communauté 2.0 faite de fashionistas pointues laisse, au contraire, présager une évolution aux airs de révolution pour un jeune magazine français en pleine expansion.

Farfetch : le colette du web






Farfetch. C'est LE site de revente pour le luxe. Farfetch ne cesse d'accroître sa notoriété et son chiffre d'affaires. Véritable temple du luxe où les différentes marques se battent pour y figurer, Farfetch jouit d'une notoriété de plus en plus grande. Présent à l'international et fort de plus de 13 ans d'existence, Farfetch génère plus de 30% des ventes de ses boutiques partenaires. Balmain en est certainement le cas le plus marquant puisque la marque française réalise une jolie part de son chiffre d'affaires grâce à Farfetch. Un succès fulgurant qui s'inscrit, peu à peu, dans le monde fermé de la mode 2.0 et prouve que ce dernier opère une véritable révolution de son ADN : celle du digital.

Tagwalk, Valentine's Pepper, Farfetch : La mode à l'heure de la révolution numérique
Tagwalk, Valentine's Pepper, Farfetch : La mode à l'heure de la révolution numérique

Le monde de la mode n'a certainement jamais été aussi scruté. Depuis l'avènement de LVMH, des réseaux sociaux et de la présence des maisons de couture dans la musique, l'industrie du luxe continue de gagner du terrain tout en confirmant son statut...