Les innovations les plus marquantes du mois de septembre 2019

Ces dernières semaines, les retailers ont rivalisé d’ingéniosité et décliné des innovations technologiques, immersives et collaboratives pour satisfaire leur clientèle toujours plus connectée et avide de nouvelles expériences. Focus sur ces innovations qui font la part belle aux retailers.

La grande distribution fait parler d’elle en matière de commerce 2.0. Et pour cause, prenons l’exemple de l’enseigne Franprix qui excelle en la matière. Ce mois-ci, l’un des leaders de la grande distribution développait un nouveau concept cocooning dans l’une de ses boutiques. C’est donc sans surprise que vous pouvez découvrir, à l’arrière des caisses d’un Franprix, un espace cuisine, tout équipé : four, plaques chauffantes, frigo, vaisselle et même une corbeille de fruits. Pour y accéder, il vous faut une carte de fidélité de l’enseigne et avoir au préalable effectué un achat chez eux. Ce concept touche surtout une clientèle de bureau, afin de leur proposer un endroit où il fait bon vivre. En somme : un peu comme à la maison. Mais comment une cuisine peut-elle tenir dans un Franprix ? L’enseigne s’est adaptée à la taille standard des cuisines parisiennes, soit six mètres carrés. Courez-y, on s’y sent comme à la maison. Eh oui ! vous vous ferez même rouspéter si vous ne faites pas votre vaisselle. On vous avait dit : comme à la maison !

Toujours dans la course à l’innovation, l’enseigne installe un corner non-alimentaire HEMA dans 15 magasins qui peuplent la capitale. "C'est une première mondiale sur le marché du commerce de proximité entre deux acteurs semblables”, souligne Jean-Paul Mochet, président de Franprix. C’est donc pour le plus grand bonheur des inconditionnels de la marque néerlandaise, que Franprix propose entre 200 et 300 références de produits : cuisine (principalement des ustensiles), décoration, papeterie et textile, dans 15 magasins à Paris et Île-de-France. Franprix a décidément tout compris.

Monoprix vous fait aimer la rentrée des classes

Ah ! quelle difficile étape que la rentrée ! Et ça Monoprix l’a bien compris. L’enseigne déborde d’ingénieuses idées à coup de jeux de mots, et de publicités légères et malicieuses pour nous faire passer avec joie les meilleurs et pires moments de l’année. Ce 2 septembre dernier, nous découvrions dans les vitrines du Monoprix de Saint-Augustin une mise en scène organisée et imaginée par quatre jeunes clients, qui ne sont d’autres que... des enfants. Les mieux placés pour entreposer une décoration sur le thème de la rentrée des classes. L’enseigne laisse place à un univers onirique et coloré autour des thèmes suivants : la jungle, les origamis ou encore la soucoupe volante. Trois thèmes que nous découvrons aussi sur la dernière collection exclusive de cartable Made By Monoprix font vibrer les vitrines de l’enseigne. Avec cette initiative, Monoprix devient un nouveau lieu d’expression et fait de ses vitrines un espace d'interactivité entre les marques, les passants et ses clients. Maguelone Paré, directrice du concept et de l’innovation Monoprix souligne que « par définition, nos vitrines sont des liens forts et quotidiens avec nos clients. Nous avons souhaité aller au-delà du lien et en faire de véritables lieux d’interaction. En offrant un nouveau terrain d’expression à nos clients, nous enrichissons la conversation et l’expérience client au quotidien. »

Pour accentuer ce mouvement, l’enseigne lance un jeu concours sur Instagram avec le #RentreeMonoprix où les parents doivent poster une photo de leur enfant le jour de la rentrée. Le gagnant recevra un bon d’achat de 500€. De quoi équiper toute la famille aux couleurs de la marque. Et offrir une nouvelle trousse à Marcus pour sa rentrée au CP !

Une nouveauté qui fait parler d’elle et surtout, qui réenchante l’expérience des urbains !

La Shanty Queen ouvre son premier Shanty Motel

Quand on parle biscuit, nous n’avons qu’un seul mot à la bouche : Shanty Biscuits. Reine d’Instagram et chef bisqueen, Shanty a su en seulement deux ans se faire une place sur le podium des starts-up qui cartonnent. Le concept ? Imprimer un message sur un biscuit. C’est donc sans surprise que la marque propose à sa communauté de plus de 80 000 followers, de croquer ses délicieux biscuits in real life. Du 12 au 22 septembre,  Shanty Motel de Shanty Biscuits ouvrira ses portes au 17 rue Ferdinand Duval, dans le quatrième arrondissement pour le plus grand bonheur de ses fans. Au total, sept messages gourmands seront vendus en boutique par boîte de six pièces. Il vous sera même possible de tremper votre Shanty Biscuit sur place dans les cafés healthy de Keïli, tout en profitant d’une manucure par OPI. Une véritable expérience phygitale réussie qui, on l’espère, se renouvellera. Car oui : nous des pop-up stores Shanty, on en voudrait bien à vie.

Beauty Success : la success-story beauté des millenials

En plein centre-ville de Périgueux, le deuxième, et non des moindres, Beauty Sisters vient d’ouvrir ses portes. À l’intérieur, vous y trouverez les produits cosmétiques qui font le buzz sur la stratosphère digitale des 15-25 ans. Ce concept prend l’apparence d’un blog géant, mais in-store. La marque souhaite renouveler cette expérience dans un espace un peu moins grand pour voir comment se comporte sa clientèle, et analyser le comportement d’achat on-line versus in-store. Beauty Sisters fait donc, encore une fois, la part belle aux marques de la blogosphère (Merci Handy, Hask, I Heart Makeup). En plus d’un large choix de produit cosmétique de qualité, l’enseigne propose aussi un éventail de services allant de l’épilation des sourcils à la pose de vernis à ongles. Un vrai lieu girly, où l’offre et le service sauront séduire les fanatiques de la beauty sphère. Si cette deuxième boutique porte les fruits de la réussite, de nouvelles verront le jour en France.

Les marques de chaussures de sport (et de vêtements) se bousculent dans les couloirs du sprint à l’expérience immersive. Et chaque foulée n’est pas toujours synonyme d’une nouvelle idée. Mais le nouveau magasin de Puma, à New York, offre une concurrence féroce. On vous explique pourquoi ce géant de la basket ressemble plus à un guépard qu’à un puma...

Vous avez toujours rêvé de devenir un pilote de Formule 1 ? On vous donne donc rendez-vous au deuxième étage du magasin phare de Puma en Amérique du Nord. Vous y découvrirez une paire de cockpits élégants face à un écran géant. Ces machines sont des simulateurs de course F1. La marque propose à ses clients une expérience immersive, et non des moindres, puisque que toutes les sensations sont reproduites... en réel. Gare à ceux qui ont mal au cœur en voiture, car le circuit dans les rues de New-York ne vous laissera pas de marbre.

Dans la section football, vous trouverez une salle avec des simulations vidéo qui vous feront vivre des exercices coachés par des stars du football. De plus, pour souligner son parti pris dans le basketball, Puma a mis en place un espace où les clients peuvent s’allonger sur des mini-gradins et jouer au dernier jeu vidéo NBA 2K.

La cerise sur le gâteau ? Un espace est consacré aux collaborations entre Puma et d’autres marques où vous y trouverez des produits personnalisés par des artistes.

Bref, question immersion, Puma est sans doute l’une des marques de sport qui comprend le mieux la nouvelle génération et qui sait comment fidéliser l’expérience client in-store. Un coup de maître, tel un touchdown de Tony Gonzalez. 

Les innovations les plus marquantes du mois de septembre 2019
Les innovations les plus marquantes du mois de septembre 2019

La grande distribution fait parler d’elle en matière de commerce 2.0. Et pour cause, prenons l’exemple de l’enseigne Franprix qui excelle en la matière. Ce mois-ci, l’un des leaders de la grande distribution développait un nouveau concept cocooning...